L'assurance française reste sous la pression de Moody's

 |   |  137  mots
Si le nombre d'assureurs placés sous perspective négative par les agences de notation diminue globalement en Europe (lire ci-contre), le secteur de l'assurance français reste menacé d'une dégradation de note par l'agence Moody's. Elle ne prévoit pas d'amélioration de la rentabilité en assurance dommages avant fin 2011 ou courant 2012 car la remontée des prix vient juste de commencer et les compagnies doivent digérer les coûts des catastrophes naturelles de 2010. En assurance-vie, la faiblesse des taux d'intérêt et le fléchissement des ventes placent les assureurs français sous pression. Leurs marges devraient, selon Moody's, continuer de se réduire. Enfin, les changements fiscaux et la réforme des retraites font peser des incertitudes sur les assureurs hexagonaux, de même que l'application à venir de la directive Solvabilité 2.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :