Barclays contourne la taxe sur les bonus

émunérationTous les moyens sont bons pour échapper à la taxe sur les bonus. La banque britannique Barclays devrait augmenter massivement le salaire fixe de plusieurs milliers de ses salariés, selon le quotidien « The Guardian ». Tous les salariés de Barclays Capital, la banque d'investissement de Barclays, soit environ 23.000 personnes, pourraient voir leur rémunération fixe s'accroître, jusqu'à 150?% pour les meilleurs d'entre eux. Cette disposition aurait notamment comme effet de « transformer » les bonus en salaires fixes afin que la banque échappe à la « super taxe » de 50 % imposée par le gouvernement britannique. La décision d'augmenter les salaires fixes permettrait de réduire les primes et de fait, l'impôt supplémentaire qui en découle.Le patron de BarCap, Bod Diamond, a toujours été un farouche opposant à cette mesure. Il estime qu'elle crée une distorsion de concurrence puisque la Grande-Bretagne et la France sont les seules pays à appliquer cette taxe, alors que les États-Unis ne l'ont pas mise en place. Barclays, qui n'a bénéficié d'aucune aide d'État, se veut aussi imperméable que possible aux décisions « bancaires » du gouvernement britannique. Selon la presse anglaise, BarCap pourrait également différer environ 60 % des bonus de ses traders pour éviter qu'ils ne soient taxés en 2010. Depuis un an, Barclays s'affiche comme la banque la plus opposée aux mesures réglementaires de Downing Street. Après le rachat des activités américaines de Lehman Brothers il y a un an, elle s'est lancée dans une vaste campagne de recrutement de 700 banquiers et traders pour compléter son dispositif de banque d'investissement. Du coup, elle débauche à tour de bras des équipes entières de banques mal en point comme Merrill Lynch ou UBS, n'hésitant pas à promettre des bonus garantis d'une année.Face à cela, plusieurs banques françaises hurlent à la concurrence déloyale alors qu'elles se sont astreintes à plus de rigueur. En coulisse, les dirigeants français ne cachent pas que si ces pratiques continuent, ils seront obligés de suivre. L'augmentation des salaires fixes est en tout cas à l'étude. M. Pe.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.