Le CAC 40 frôle

la séanceLe CAC 40 finira-t-il l'année au-delà des 4.000 points ? La question anime les observateurs de la Bourse de Paris. Lundi, le CAC 40 a signé sa cinquième séance consécutive de hausse (+ 0,88 %) pour toucher de nouveaux plus-hauts annuels à 3.947,15 points. À l'approche de la fin de l'année, le volume d'affaires s'est toutefois révélé anémique, d'autant plus qu'aucune statistique macroéconomique n'était attendue. En revanche, la séance de mardi sera plus animée avec les chiffres définitifs du PIB français pour le troisième trimestre et des indicateurs outre-Atlantique sur la confiance des consommateurs. Côté valeurs, le secteur cyclique a de nouveau tiré son épingle du jeu. ArcelorMittal et Saint-Gobain signent tous deux la plus forte hausse du CAC 40 (+ 2,4 % à respectivement 32,05 euros et 38,47 euros). Les « utilities » ont aussi été recherchées avec notamment un bond de GDF Suez (+ 1,85 % à 29,93 euros) et d'EDF (+ 1,23 % à 41,41 euros). Les deux valeurs n'ont pas été affectées par l'échec du consortium nucléaire français, dans lequel les deux groupes étaient réunis avec Total et Areva, pour le mégacontrat de 20 milliards de dollars aux Émirats arabes unis. Les investisseurs ont tout de même sanctionné le certificat d'investissement Areva, qui apparaît le plus affaibli par ce coup dur (? 1,81 % à 344,44 euros). Blandine Hénault

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.