Les Britanniques vident leur porte-monnaie

 |   |  291  mots
ConsommationUn sac Balenciaga à 612 livres (680 euros) au lieu de 1.225, chez Selfridges, un téléphone portable Sony Ericsson K330 à 14,95 livres au lieu de 25 livres chez Carphone Warehouse. Du luxe à la téléphonie, tout est en solde au Royaume-Uni actuellement. Mais alors qu'en décembre 2008, le chiffre d'affaires des détaillants avait baissé de 3,3 %, la saison 2009 s'annonce faste.Ruée sur les soldesSur la seule journée du 25 décembre, les consommateurs ont réglé 132 millions de livres d'achats en carte de crédit, une progression de 29 % par rapport au 25 décembre 2008 ? et un rythme de dépenses de 3 millions de livres par minute ! Le grand magasin Selfridges annonce ainsi une hausse de ses ventes du lendemain de Noël de 10 %. Parmi les consommateurs, nombreux sont ceux qui ont également utilisé Internet pour profiter des soldes. Pourtant, si les prix restent attrayants, les réductions ne sont que de 50 % environ cette année, contre 75 % en 2008. Les spécialistes avancent divers arguments pour expliquer l'embellie. Une météo, plus clémente que prévu, aurait ainsi incité les gens à sortir. L'amélioration en vue de l'économie doperait aussi la confiance des consommateurs. Enfin, l'augmentation prévue de la TVA précipiterait les achats. Après avoir été abaissée à 15 % l'an dernier pour stimuler l'activité, la TVA repassera en effet à 17,5 % au 1er janvier. L'amélioration de la consommation y résistera-t-elle ? Pas forcément, répondent les économistes. Ceux du Center for Economics & Business Research, qui militent pour que la réduction soit prolongée jusqu'en juillet 2010, ont déjà prévenu : l'augmentation de la taxe rognera les dépenses de consommation de 0,2 % l'an prochain, tandis que la baisse a permis de doper la croissance du PIB de 0,5 % cette année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :