13 millions d'euros pour la Coupe du monde de rugby

 |   |  330  mots
cite>TF1 a bouclé lundi la cession de 28 des 48 matchs de la Coupe du monde de rugby. Et ce pour 13 millions d'euros. Canal Plus a déboursé un peu plus de 3 millions et France Télévisions un peu moins d'une dizaine de millions pour 28 matchs en direct, dont un match de poule du XV de France et deux quarts de finale. Sur le papier, la Une récupère un tiers de sa mise. Elle avait acquis deux Coupes du monde (2007 et 2011) pour 80 millions, soit 40 millions en théorie pour chacune. Mais en 2007, la compétition a eu lieu en France. En 2011, elle se tiendra en septembre en Nouvelle-Zélande, avec des matchs programmés au mieux en début de matinée.Philippe Marini plombe la présidence française du G20Le sénateur UMP, rapporteur général du Budget, de passage à Londres lundi et mardi, confie ne guère attendre d'avancées de la présidence française du G20, sur les négociations pour mieux encadrer le marché des matières premières et des devises. « Nous ne pouvons pas en espérer des mesures contraignantes à travers le monde », dit-il. Ayant rencontré des membres de la Banque d'Angleterre et du Trésor britannique, il avoue que ces derniers ne montrent aucun enthousiasme pour ces négociations.Le ministre et son panierLe mercredi 6 avril, Frédéric Lefebvre vantera les mérites de son « panier » de produits de qualité à prix attractifs. Le secrétaire d'État au Commerce a obtenu l'adhésion de toutes les enseignes de la grande distribution pour promouvoir, dans leurs magasins, une liste de produits - dont un poisson, une viande, un légume, un fruit et un laitage -« pour que les ménages modestes puissent manger équilibré et à un coût raisonnable ». Il fera signer toutes les enseignes dans les salons de Bercy, avant d'aller faire un tour dans les allées du magasin Carrefour du centre commercial Bercy 2.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :