Paris, nouvelle capitale du blé

 |   |  102  mots
La canicule en Russie fait flamber le prix du blé sur le marché à terme français où la spéculation explose.En Russie, en Ukraine, au Kazakhstan mais aussi en France, la moisson de blé sera inférieure aux prévisions. Les cours du blé se sont envolés de 36 % en juillet en France, principale place de marché européenne, qui donne le « la » au marché américain de Chicago depuis plusieurs semaines. Les volumes d'échanges ont été multipliés par 5 avec l'arrivée surprise d'investisseurs financiers. Un épisode qui confirme l'attrait croissant de la finance pour le monde agricole. Pages 2 à 4

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :