Des Objectifs « Contradictoires avec les négociations » pour les syndicats

Les syndicats de France Télécome;lécom ont régulièrement critiqué la politique de dividende du groupe. Mais avec les difficultés nées de la multiplication des suicides (25 depuis le début de 2008), leurs revendications prennent plus de poids. « Il y a une contradiction de taille entre le communiqué de l'entreprise dans le cadre des résultats financiers et les annonces de la direction pour sortir de la crise sociale », constate la CGT. « Le maintien de la politique de dividende élevé obligera la direction à poursuivre sa politique court-termiste », regrette pour sa part la CFE-CGC. Selon une source interne, l'idée d'une réduction du dividende n'a pas été évoquée lors du conseil d'administration, y compris par les administrateurs représentant l'État actionnaire qui, dans l'autre sens, pousse l'entreprise à accélérer les négociations sociales. Toujours en cours, celles-ci portent sur cinq chantiers : l'organisation du travail, les conditions de travail, les perspectives emplois compétences, l'équilibre vie privée?vie professionnelle et le fonctionnement des instances représentatives du personnel. Elles doivent aboutir d'ici à la fin de l'année à la mise en place d'un « nouveau contrat social » au sein du groupe.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.