La console Wii ne fait plus recette

Jeux vidéoLe succès n'est pas éternel. Nintendo en fait l'amère expérience. La Wii ? qui avec sa manette qui suit les mouvements a révolutionné le secteur il y a trois ans ? a entamé depuis plusieurs mois une inexorable descente. Sur la période avril-septembre, le japonais, qui a publié ses résultats trimestriels, a vendu 5,7 millions d'exemplaires de sa console de jeux vidéo, moitié moins qu'il y a un an à la même époque. Un phénomène qui ne serait pas inquiétant si le groupe compensait ce déclin par les ventes de jeux vidéo. Ce n'est pas le cas. Le nombre de jeux écoulés sur la période a reculé de 6,4 % à 76,2 millions d'unités.La situation n'est pas meilleure pour la console portable, la DS. Le nombre de machine vendues a baissé de 14 % sur un an à 11,7 millions et les jeux de 16 % avec 71 millions de logiciels vendus. La sortie au printemps dernier de la DSi (prononcez DS « eye », comme ?il), nouvelle version de la console qui permet de prendre des photos, de les retoucher, de les échanger, n'a pas eu l'effet escompté. Dans la même veine, Nintendo a donc annoncé qu'il allait lancer une version supplémentaire de la DS, dotée d'un écran plus grand. Un mouvement considéré comme défensif par les analystes financiers.En outre, le fabricant de consoles de jeux vidéo est confronté au phénomène du piratage, qu'il a longtemps réussi à limiter, contrairement à la PSP de Sony. Le père de Mario Bros a donc révisé à la baisse ses prévisions annuelles. Sur l'exercice 2009-2010 (clos fin mars), le chiffre d'affaires devrait reculer de 18 % à 1.500 milliards de yens (11,2 milliards d'euros), et le résultat opérationnel de 33 % 370 milliards de yens (2,7 milliards d'euros).prix des concurrentsQuel avenir Nintendo se dessine-t-il dans le jeu vidéo ? Avec la Wii et la DS, le japonais a surtout réussi à toucher le grand public avec des jeux plus accessibles, plus simples. Les femmes, les débutants, et ceux qui n'ont pas envie de trop s'investir dans un jeu vidéo, se sont précipités sur Wii Sports, où l'on joue en famille au tennis, au bowling? ou sur Brain Training, un jeu présenté comme un « programme d'entraînement cérébral » qui a fait un carton sur la DS. Mais Nintendo paye aussi une décision stratégique prise il y a trois ans. Le groupe a sciemment fait le choix d'une technologie moins avancée notamment au niveau du graphisme. Cela lui a permis d'avoir une politique de prix très basse en comparaison de ses concurrents, Microsoft et Sony. Depuis, les prix de la Xbox 360 et de la PlayStation 3 ont été sensiblement réduits. Les ventes de ces deux consoles continuent de progresser. Dans le même temps, Microsoft travaille déjà au jeu de demain, avec Natal, un système de reconnaissance corporelle, qui pourrait ringardiser définitivement la Wii.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.