La Fed peaufine ses retraits de liquidités

 |   |  297  mots
olitique monétaireLa Réserve fédérale américaine envisage de créer un nouveau mécanisme pour ponctionner les liquidités excédentaires dans le système bancaire lorsque le moment opportun sera venu. La banque centrale souhaite créer une facilité de dépôt à terme rémunéré qui permettrait aux institutions financières de percevoir des intérêts sur les réserves déposées auprès de la Fed. Celle-ci verse déjà des intérêts sur les dépôts au jour le jour des banques. Le taux de rémunération de ces dépôts à terme pourrait être décidé par un mécanisme d'enchères, d'autres modes de calcul restant à l'étude. La maturité des dépôts à terme ne dépasserait pas un an et serait plus vraisemblablement limitée à six mois, voire un mois.Pour tenter d'enrayer la pire crise financière depuis la Grande Dépression, la Fed a déployé un arsenal de mesures exceptionnelles, faisant exploser son bilan à près de 2.200 milliards de dollars.dernière propositionLe retrait, au moment approprié, des mesures de soutien à l'économie est considéré comme crucial pour éviter une résurgence de l'inflation. La dernière proposition vient s'ajouter aux autres outils dont dispose la banque centrale pour normaliser sa politique monétaire, qui a déjà testé à plusieurs reprises les retraits de liquidités («?reverse repos?»), soit exactement l'inverse des injections massives auxquelles elle avait procédé au plus fort de la crise. « La proposition e st un élément du processus de préparation prudent de la Réserve fédérale et n'a pas d'implication sur les décisions de politique monétaire à court terme », a-t-elle tenu à préciser. I. C.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :