Veolia EnvironnementLe point de vue de Jorge Mora, responsab...

 |   |  308  mots
cite>Veolia EnvironnementLe point de vue de Jorge Mora, responsable de Veolia Environnement pour l'Asie.« Les élites chinoises ont compris que le développement économique ne serait pas pérenne sans la protection de l'environnement et que leur modèle, y compris sur le plan politique, n'y résisterait pas. Le 11e plan quinquennal met un accent très fort sur le développement durable, une notion déjà présente dans l'actualisation de la Constitution en 1982 ! La prise de conscience environnementale est forte aux niveaux national mais aussi provincial et municipal et jusqu'à l'homme de la rue. C'est nous, étrangers, qui sommes entrés en concurrence avec les Chinois en allant chercher en Chine le développement que nous ne trouvons plus sur nos propres marchés. La forte présence occidentale aura probablement accéléré le phénomène, mais de toute façon la Chine aurait tôt ou tard fini par acquérir nos technologies. Les Chinois possèdent l'intelligence, le savoir-faire et la volonté de se battre et d'aller ailleurs. Un jour, ils viendront faire nos métiers aux États-Unis, en Europe, en Afrique. Mais ils ne nous élimineront que si nous sommes trop lourds, faibles et endormis. Aujourd'hui, ils restent encore majoritairement des exportateurs de biens de grande consommation. Et ils ont de gros enjeux intérieurs à gérer (chômage, travailleurs migrants, jeunes diplômés sans emploi...). Leur ambition est d'amener toute sa population à un niveau de vie décent. Il faut accepter de partager le gâteau. Je n'ai pas peur de la Chine, j'ai peur de nous Occidentaux, de notre possible faiblesse, notre manque de poigne et de volonté d'aller de l'avant. Cependant, chez Veolia Environnement, nos métiers comportent une large part de savoir-faire, et requièrent de savoir gérer plus que de la technologie. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :