Le résultat de Nyse-Euronext recule de 28,1 %

opérateur boursierLe rendez-vous des résultats trimestriels de Nyse-Euronext hier a été l'occasion d'évoquer les initiatives susceptibles de doper son chiffre d'affaires au cours des prochains trimestres. Car, pour l'heure, les recettes comme le résultat net sont en recul. L'opérateur transatlantique a dégagé un bénéfice net de 125 millions de dollars au troisième trimestre, en retrait de 28,1 % sur un an, pour un chiffre d'affaires en baisse de 3,5 % à 1,163 milliard de dollars. Hors éléments exceptionnels, le résultat net a diminué de 28 % à 138 millions. Mais il reste supérieur à l'attente moyenne des analyste, à 53 cents par action contre 46 cents anticipés.Duncan Niederauer, le directeur général de Nyse-Euronext, mise notamment sur Nyse Liffe Clearing, sa chambre de compensation pour les activités du Liffe à Londres. Opérationnelle depuis juillet, elle a contribué à remonter le produit net du groupe entre les deuxième et troisième trimestres. Au-delà, Nyse-Euronext tente le pari d'associer les participants de marché à son aventure sur les marchés dérivés américains. Selon un accord définitif dévoilé hier, Citadel Securities, Getco, Goldman Sachs, Morgan Stanley et UBS entreront au capital de Nyse Liffe US (lancé en septembre 2008). La Bourse transatlantique en restera le premier actionnaire et espère ainsi accélérer la croissance de Nyse Liffe US, présent sur les dérivés sur l'or et l'argent, les contrats à terme sur indices boursiers. Le groupe a pris le même virage pour Amex Options, l'un de ses marchés d'options sur actions et indices dont la part de marché était de 8,8 % à fin septembre. En 2010, les nouveaux centres informatiques du groupe permettront d'héberger les outils informatiques des clients (en colocation), ce qui permettra de nouveaux revenus. Enfin, le service de compensation sur produits de taux, lancé avec l'américain DTCC, devrait être opérationnel au deuxième trimestre 2010. En attendant, Nyse-Euronext estime être en mesure d'annoncer pour 2009 des coûts fixes inférieurs à son objectif initial, de 1,728 milliard de dollars. C. FR.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.