Valtech ou le retour des OPA hostiles

BourseOn savait les OPA de retour : il semble que la reprise des marchés financiers remette également au goût du jour les offres hostiles. Avant la crise des subprimes, tous les projets d'acquisition recevaient un refus poli des dirigeants des cibles, qui espéraient une amélioration des conditions de l'offre ou l'arrivée d'un chevalier blanc. Depuis mi-2008, les prétentions des uns et des autres se sont nettement réduites. Et pour cause : faute de financements adéquats, les offres d'achats ont quasiment disparu.bataille boursièreLe cas Valtech est donc symptomatique. Cet acteur de l'e-business qui réalise 100 millions d'euros de chiffre d'affaires, fait effectivement l'objet d'une OPA de la part d'un groupe belge spécialisé dans l'informatique, SiegCo. Ce dernier a acquis 4,77?% du capital et déposé, la semaine passée, un projet d'OPA auprès de l'AMF au prix unitaire de 0,40 euro (hier soir, l'action Valtech se négociait à 0,41 euro). Les dirigeants et le conseil d'administration ont indiqué dans un communiqué qu'ils jugeaient le prix insuffisant et le projet de SiegCo incompatible avec l'intérêt des actionnaires de la société. Ils leur ont donc recommandé de ne surtout pas apporter leurs titres, arguant qu'en conservant leurs actions ils pourraient profiter d'une offre concurrente. Valtech est d'ailleurs sur le point de céder un actif qui devrait rapporter 2,5 à 3 millions d'euros à la société, transaction que la proposition de SiegCo ne prend pas en compte. Cette réaction a, bien évidemment, largement profité au titre, hier, qui a fini la séance sur un gain de 17,14 % dans un marché inhabituellement nourri de 7 millions de titres, soit 8 % du capital. La perspective d'une surenchère, voire d'une bataille boursière a logiquement motivé les investisseurs. Valtech revient certes de loin, puisque, juste avant l'éclatement de la bulle Internet, cette ex-star de la Bourse cotait plus de 36 euros. SiegCo va-t-il quand même réussir son raid hostile ? L'issue de cette bataille pourrait donner des idées à d'autres raiders dans les starting-blocks. Pascale Besses-Boumard

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.