Le verdict sur Khodorkovski menace l'entrée de la Russie à l'OMC

 |   |  231  mots
L'ancien-magnat du pétrole Mikhaïl Khodorkovski et son associé Platon Lebedev resteront en prison jusqu'en 2017 après avoir été condamnés jeudi à 14 ans de prison à l'issue d'un second procès influencé, selon la défense, par le premier ministre russe Vladimir Poutine. Jugé depuis mars 2009 par un tribunal de Moscou, les deux hommes ont été reconnus coupables du vol de millions de tonnes de pétrole et du blanchiment de 23,5 milliards de dollars. La condamnation a suscité de vives critiques à Paris, Berlin ou Washington. « Je suis déçue par le verdict contre Mikhaïl Khodorkovski et la lourde peine » infligée, a réagi Angela Merkel. «L'impression que des motivations politiques ont joué un rôle dans ce procès demeure. Lourdes conséquencesCela contredit les intentions souvent exprimées par la Russie de progresser vers un Etat de droit», a ajouté la chancelière dont le pays entretient des relations étroites avec Moscou. Mais l'affaire pourrait avoir de lourdes conséquences. Un membre de l'administration Obama a indiqué que la condamnation de l'ancien patron de Ioukos pourrait compliquer l'accession de la Russie à l'Organisation mondiale du commerce. « L'OMC est une organisation fondée sur le respect de la loi. Or, la plupart des pays ne considèrent pas cette décision de justice comme un renforcement de l'application de la loi en Russie », a indiqué ce membre de l'administration Obama.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :