La Chine, déjà perçue comme première puissance économique mondiale

 |   |  326  mots
Ce n\'est qu\'en 2016 que la Chine devrait détrôner les Etats-Unis au rang de première puissance économique mondiale, selon l\'OCDE. Cela dit, l\'Empire du Milieu serait déjà sur la plus haute marche du podium, si l\'on en croit l\'étude américaine du centre de recherches Pew Research Center.D\'après cette étude, portant sur 14 pays (Etats-Unis, Grande-Bretagne, France, Allemagne, Espagne, Pologne, Russie, Turquie, Egypte, Jordanie, Liban, Chine, Japon, Pakistan et Mexique), la perception de la puissance économique de la Chine ne cesse de croître. Un sentiment qui est particulièrement partagé en Europe. Mais qui a eu tendance à gagner du terrain au niveau mondial en 2011, comme au Brésil, au Japon, en Turquie et au Liban.Les Etats-Unis, 1ere puissance économique pour 36% des sondésCette appréciation a considérablement évolué au fil du temps au sein des 14 pays étudiés entre 2008 et 2012. Ainsi, en 2008, avant le début de la crise financière mondiale, quelque 45% des personnes interrogées citaient les Etats-Unis comme leader économique mondial, contre 22% seulement pour la Chine. Pour l\'heure, seulement 36% des sondés voient les Etats-Unis comme première puissance économique mondiale, alors qu\'elle l\'est réellement. Tandis que 42% pensent que la Chine est à la première place, alors qu\'elle n\'est qu\'au second rang. A titre d\'exemple, ils sont 57% à le penser en France et en Espagne, 58% en Grande-Bretagne et 62% en Allemagne.Une image décotéeReste que l\'image de la Chine s\'est plutôt détériorée dans plusieurs pays au cours de la dernière année. En guise d\'illustration, le pourcentage de Japonais ayant un avis favorable à l\'égard de la Chine a chuté de 34% à 15%. En France, cette proportion est passé de 51% à 40%, et en Grande-Bretagne de 59% à 49%. Enfin, la part des Américains portant un regard positif sur la Chine est passé de 51% en 2011, à 40% aujourd\'hui.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :