La pollinisation du maïs est menacée en Argentine

2 mn

En France, cela se passe fin juin-début juillet. En Argentine, c'est maintenant. La pollinisation du maïs est une affaire délicate : le pollen des « fleurs » mâles, situé en haut de la tige, a tendance à arriver à maturité avant celui des fleurs « femelles », installé un peu plus bas sur la plante. La pollinisation est donc souvent « croisée » : le pollen essaime entre les plants d'un même champ. Mais pour que ce processus se déroule dans des conditions optimales, « le mieux c'est qu'il y ait des conditions humides, voire un peu de pluie », explique Gaultier le Molgat, expert chez Agritel. Or il fait très sec en Argentine, le second exportateur de maïs au monde, sur lequel reposaient jusqu'alors les espoirs de remplissage des silos. Les stocks de maïs sont en effet au plus-bas historique aux États-Unis, alors que la récolte y a été décevante. Le prix du maïs s'est envolé à Paris, touchant un plus-haut depuis août 2007 sur le Nyse-Liffe, soit 232 euros la tonne pour livraison en janvier. En Chine, l'offre est si limitée que la céréale a atteint jusqu'à 17 dollars par boisseau alors qu'il se traite 6,24 dollars. Selon Rabobank, la Chine devrait importer 8 millions de tonnes de maïs cette année, pour nourrir ses 440 millions de porcs.Facteur de risqueLa hausse des prix du maïs devrait se poursuivre tant que la récolte d'Amérique latine n'arrive pas sur le marché, c'est-à-dire jusqu'au deuxième trimestre 2011 selon la Société Généralecute; Générale. Un facteur qui risque de pousser à la hausse les cours du porc, notamment aux États-Unis où les éleveurs ont tendance à réduire la taille de leur cheptel vu le coût élevé de l'alimentation. La livre de porc coté au Chicago Mercantile Exchange affiche un gain de 21 % sur 2010, contre une progession de 51 % pour le maïs français. Aline Robert

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.