Biilink et la Caisse d'Epargne s'engagent auprès des femmes entrepreneures

Les femmes entrepreneures ont jusqu’au 15 juillet pour participer au concours «Je créé, je développe, je pérennise». Une initiative plus que jamais dans l’air du temps et très attendue pour son effet de levier.
Stéphanie Cassin, fondatrice de Biilink et PDG du Groupe Hubb - © Biilink
Stéphanie Cassin, fondatrice de Biilink et PDG du Groupe Hubb - © Biilink (Crédits : DR)

Un prêt de 50 000 euros à taux zéro à la clé ! C'est la dotation du concours dédié aux femmes entrepreneures, initié par le nouveau réseau social Biilink, en partenariat avec la Caisse D'Epargne. Et à en juger par l'enthousiasme et la détermination des parties respectives, ces deux entités étaient faites pour impulser de nouvelles énergies entrepreneuriales ensemble. Mais au fait c'est quoi Biilink ? Lancé le 1er novembre 2013 par Stéphanie Cassin, fondatrice et PDG du Groupe Hubb*, Biilink est le premier média dédié à l'entrepreneuriat au féminin. Son succès est tel que le réseau compte déjà plus de 18 000 membres ! Autant dire la nécessité, voire l'urgence qu'il y avait à créer ce type de plateforme. «Depuis longtemps, je m'interrogeais sur ma responsabilité sociale en tant que dirigeante, raconte Stéphanie Cassin. J'éprouvais le besoin de m'engager dans une action solidaire. Alors, il y a 4 ans, j'ai décidé de mettre mes compétences et celles de mon entreprise au service des femmes qui entreprennent et nous avons décidé de créer Biilink. C'était presqu'une évidence quand nous avons pris conscience que sur la population active féminine, seulement 2,7% étaient chefs d'entreprise ou directrices de grandes entreprises. L'entrepreneuriat au féminin nous est apparu dès lors comme un enjeu social et sociétal. Il est primordial aujourd'hui de détruire les barrages qui font obstacle aux femmes entrepreneures. Ce sont souvent des freins liés à l'inconscient collectif. Il est donc important de créer des liens, d'informer, de conseiller et d'encourager».

Lever les tabous

Missions que Biilink assure pleinement depuis sa création en étant le premier média à promouvoir les femmes entrepreneures dans le monde et à mettre en lien les porteuses de projets et les partenaires professionnels. Résultat ? Biilink est le premier écosystème complet au service du développement de projets de femmes. «L'objectif de Biilink est de devenir LE média de la femme active, poursuit Stéphanie Cassin.  En montrant l'exemplarité des parcours et les expériences de femmes, nous voulons créer un effet de levier. Car aujourd'hui, une femme qui entreprend est le levier économique le plus puissant jamais exploité. C'est pour cela que nous organisons des concours. Car Biilink est aussi un réseau d'actions ; il est indispensable d'œuvrer dans la vie réelle. L'année dernière, le concours était destiné aux créatrices d'entreprise. Cette année, il est dédié non seulement à celles qui créent leur entreprise mais aussi à celles qui sont en train de la développer, et qui ont besoin de financement pour la pérenniser. J'avais donc besoin d'un grand partenaire légitime sur ce sujet. Quand j'ai présenté le projet à la Caisse d'Epargne, j'ai tout de suite été suivie ».

Il faut dire qu'à la Caisse d'Epargne, on n'a pas attendu que les politiques gouvernementales rendent le sujet incontournable pour se consacrer au développement de l'entrepreneuriat au féminin. Depuis plus de dix ans, le Groupe BPCE accompagne et encourage la création et la pérennisation des entreprises créées par des femmes. «Il est essentiel de participer à la promotion du développement des entreprises au féminin et pas seulement à leur création. Car c'est au moment de pérenniser son entreprise que l'on doit faire face à la difficulté de lever des fonds, explique Nathalie Prévost-Reboul, responsable communication relationnelle au sein du Groupe BPCE pour la marque Caisse d'Epargne. Les Caisses d'Epargne sont engagées activement dans l'accompagnement des femmes entrepreneures. Chaque année, nous organisons avec succès une conférence 'Entreprendre au féminin', dans le cadre du Salon des micro entreprises. Nous sommes parrains de la Journée Nationale des Femmes Entrepreneures depuis sa création, il y a trois ans. Nous éditons également un baromètre des femmes entrepreneures** qui nous permet de mieux comprendre leurs attentes et leurs besoins. Cet aspect est essentiel pour les accompagner au mieux.  Nous avions toutes les raisons de suivre le projet de Stéphanie Cassin qui correspondait à nos engagements et à nos valeurs». S'en suit l'accompagnement de la Caisse d'Epargne au concours Biilink «Je créé, je développe, je pérennise» qui offre à la gagnante un prêt de 50 000 euros à taux zéro. «La Caisse d'Epargne s'inscrit pleinement dans l'ambition d'atteindre 40% de femmes entrepreneures en France en 2017. Elle entend encourager et accompagner le développement des entreprises et cette démarche participe à l'effet de levier indispensable à la croissance économique».

Participez au concours !

Alors, si vous êtes femmes et entrepreneures, vous avez jusqu'au 15 juillet 2014 pour déposer vos candidatures, à condition bien sûr de faire partie du réseau Biilink (facile, il suffit juste de s'inscrire, c'est gratuit) et d'afficher 100 likes sur sa page pro. La remise du prix aura lieu le 1er octobre 2014, à l'occasion de la Journée Nationale des Femmes Entrepreneures. Et surprise ! Le président du jury est Jean-Antoine Granjon, fondateur et PDG de ventreprivée.com. Car à y regarder de plus près, sur les 18 000 membres actifs de Biilink, ¼ sont des hommes... Une ouverture sur la parité et la mixité initiée par le premier réseau social professionnel au féminin... ça laisse rêveur et n'est pas sans rappeler les vers de Louis Aragon : "l'avenir de l'homme est la femme". Il faut croire que le poète a toujours raison.

 Infos + sur www.biilink.com

 ............................................................................................................................

 * Biilink est un projet entièrement développé et financé par le Groupe HUBB. Le Groupe Hubb est une filiale du Groupe JADOR basé à Rouen et emploie 70 salariés pour un chiffre d'affaires de 12 millions d'euros. Spécialisé dans les réseaux (fixe, mobile et Internet), l'informatique et le web, le Groupe compte 4000 clients allant de grands comptes aux très petites entreprises et possède 5 magasins en propre. Le Groupe Hubb s'est spécialisé dans le développement de réseaux sociaux avec son offre Hubbicom.

 ** Consulter le baromètre de l'entrepreneuriat au féminin sur magazine.horizonentrepreneurs.fr

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.