Les jeunes femmes du numérique à l’honneur

 |   |  416  mots
Pour cette deuxième édition, excellencia a également décidé de soutenir dix étudiantes dans leur parcours universitaire.
Pour cette deuxième édition, excellencia a également décidé de soutenir dix étudiantes dans leur parcours universitaire. (Crédits : Syntec Numérique)
Le 29 septembre, Axelle Lemaire, secrétaire d’État chargée du numérique,a soutenu la deuxième édition du Trophée Excellencia qui met en valeur les jeunes femmes du numérique. Pour sa deuxième édition, le trophée des femmes high-tech, Excellencia, vise à valoriser les parcours féminins dans le numérique. L’idée ? Mettre en lumière les femmes talentueuses du secteur pour inciter les jeunes filles à s’engager dans cette filière.

Les lauréates

Avec 12 000 emplois nets créés en 2014, 35 000 recrutements annuels, 93,7 % de CDI, 68,9 % de cadres, la commission Femmes du Numérique de Syntec Numérique (www.femmesdunumerique.com), et l'association Pasc@line (www.assopascaline.fr) l'affirment une nouvelle fois : le numérique est une industrie attractive qui offre de très forts potentiels de développement. En dépit de ces nombreux atouts, le secteur souffre d'une pénurie de candidats, particulièrement de candidates.

Sur les 79 dossiers de candidature adressés, le jury, présidé par Véronique di Benedetto, présidente de Femmes du Numérique et Christian Colmant, délégué général de Pasc@line, a décidé de récompenser douze lauréates. Dans la catégorie Entrepreneur, Laura Fort a été choisie en qualité de cofondatrice et gérante du Studio PixMix. Cette startup de création de jeux vidéo innovants, installée à Strasbourg, édite notamment l'appli mobile de développement cognitif Debout Ludo. Parmi les trois candidates issues du milieu associatif, le jury a distingué Cécilia Lejeune pour son implication bénévole. L'association que cette ingénieure spécialisée en interfaces homme-machines préside, Virtual Association, est la première structure étudiante destinée au partage des connaissances et à l'organisation d'événements autour de la réalité virtuelle.

Les étudiantes

Pour cette deuxième édition, excellencia a également décidé de soutenir dix étudiantes dans leur parcours universitaire. Clara Tersen (École des mines de Nantes), fascinée par la culture japonaise, Coranne Bechlem (EMSI Grenoble), passionnée par les systèmes d'information, Mathilde Chauvet (INP-ENSEEIH), Émeline Bergiste (Telecom Nancy), qui vise à se perfectionner dans le numérique en y apportant sa touche créative, Nathalie Tran, qui a rejoint Télécom ParisTech après deux années de classes préparatoires et un bac S classe européenne, option PC, mention très bien, Alice Verkindt (Ensimag), athlète de haut niveau en ski de fond, Victoria Guéhennec, qui a choisi d'intégrer l'école d'ingénieurs informatique EPITA après le stage « Girls Can Code », Léa Lemercier (ECE), qui aimerait travailler sur les nouvelles technologies pour associer consommation énergétique et respect de l'environnement, Hélène Recotillon (ESIEA) et Alanis Hyon (ESILV). Outre la prise en charge complète de leurs frais de scolarité, les dix étudiantes seront accompagnées et soutenues tout au long de leur parcours par leur mise en valeur sur le site excellencia.org.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :