Li Ka-shing lance la cotation géante de ses activités portuaires à Singapour

 |   |  475  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : BLOOMBERG NEWS)
Hutchison Port Holdings espère lever jusqu'à 6,4 milliards de dollars au mois de mars. Il s'agirait de la plus grosse introduction en Bourse jamais réalisée sur la place de Singapour.

Plus forte que Singtel en 1993 et plus volumineuse que l'ensemble des 31 introductions en Bourse réalisées sur l'île en 2010 : la cotation prochaine de Hutchison Port Holdings devrait permettre à la place de Singapour de signer un nouveau record et de renforcer son attractivité face à ses concurrentes asiatiques.

Lundi, Hutchison Whampoa, le conglomérat du milliardaire hongkongais Li Ka-shing, a confirmé la scission prochaine de l'essentiel de ses activités portuaires en Chine. L'opération permettra au groupe de lever 5,8 milliards de dollars, voire 6,4 milliards si une option de surallocation est souscrite. En haut de la fourchette de prix retenue, la capitalisation boursière de la société s'élèvera à 9,4 milliards de dollars.

Voilà huit ans, Singapore Telecommunications avait récolté 4 milliards de dollars lors de son entrée en Bourse. Et l'an dernier, les « IPO » réalisées sur la Cité-État n'avaient permis de lever au total que 5,7 milliards de dollars, dont 3,45 milliards par Global Logistic Properties, filiale de logistique du fonds souverain singapourien GIC. Dans le même temps, 49,5 milliards de dollars ont été recueillis sur la place de Hong Kong.

Li Ka-shing n'a pas choisi Singapour par hasard. Nouvellement constitué, Hutchison Port Holdings est un trust dans lequel seront rassemblés les actifs portuaires les plus rentables de Hutchison Whampoa, notamment à Hong Kong, Shenzhen et Macao. Les trusts sont prisés des investisseurs de long terme car ils distribuent l'essentiel de leurs flux de trésorerie d'exploitation (« cash flow ») en dividendes, mais la Bourse de Hong Kong refuse de les coter. Compte tenu de la fébrilité actuelle de certaines places émergentes, le producteur d'aluminium China Hongqiao a annulé sa cotation à Hong Kong le mois dernier, évoquant la « détérioration des conditions de marché ». En revanche, l'opérateur de centres commerciaux Perennial China Retail, également un trust, prévoit toujours de lever 863 millions de dollars à Singapour. Selon l'édition en ligne du « Wall Street Journal », l'introduction en Bourse de Hutchison Port Holdings aura lieu le 18 mars.

Selon Hutchison, le trust dispose d'une part de marché de 60 % sur le port Kwai Tsing, à Hong Kong, et de 47 % sur celui de Shenzhen. En 2009, Hutchison Port Holdings, dans lequel Hutchison Whampoa conservera une participation de 25 %, a dégagé un résultat d'exploitation de 683 millions de dollars sur un chiffre d'affaires de 1,3 milliards de dollars, ce qui représente une marge opérationnelle de 51 %.

De fait, les investisseurs institutionnels se pressent au portillon. Sans attendre le « road show » de la direction qui doit démarrer cette semaine à Hong Kong, certains ont déjà annoncé des prises de participation conséquentes : 634 millions de dollars par la société de gestion américaine Capital Research, 350 millions de dollars dans celui de Paulson & Co, le hedge fund du milliardaire John Paulson, et 100 millions de dollars pour Temasek, le deuxième fonds souverain que compte Singapour.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :