La Bourse du Caire toujours fermée

 |   |  108  mots
Copyright Reuters

Disparaître des écrans radars des investisseurs. C'est aujourd'hui l'un des risques encourus par la Bourse du Caire. Fermée depuis le 27 janvier dernier, celle-ci pourrait voir sa place déjà faible (0,5 % environ) au sein de l'indice dédié aux marchés émergents reconsidérée par l'opérateur MSCI si sa fermeture atteint le seuil des quarante jours. « Le délai pour la réouverture du marché serait en fait lié à la mise en place de fonds de soutien aux brokers, souligne un expert sur place. L'objectif étant d'éviter d'avoir des défauts, compte tenu du nombre important de transactions qui se font avec de l'endettement. »

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :