Mercedes GLC Coupé : un SUV élégant et puissant, parfois trop doux

 |   |  651  mots
Le GLC Coupé fait partie de la famille de la Classe C, et mesure 17cm de moins qu'un GLE Coupé.
Le GLC Coupé fait partie de la famille de la Classe C, et mesure 17cm de moins qu'un GLE Coupé. (Crédits : Mercedes)
Le GLC Coupé offre toutes les prestations d'un bon SUV premium: intérieur bien pensé et cosy, agrément de conduite confortable. Son design orignal et élégant à la fois est un véritable atout. Il pêche toutefois par une conduite trop peu dynamique...

Et un SUV de plus dans la gamme Mercedes ! Après le GLS, le GLE, le GLE coupé, le GLC, voici le GLC Coupé... Les déclinaisons à l'infini des modèles à partir d'une même plateforme sont devenues une spécialité des marques premium allemandes dont BMW et Audi nous avaient habitués. Mercedes ne fait que rejoindre le peloton à la faveur d'une gamme totalement renouvelée. Plus royaliste que le roi, la marque à l'étoile a décidé de pousser le bouchon encore plus loin avec pas moins de cinq modèles sur un même segment. Ainsi, la gamme tirée de la classe C comportera une berline, mais également un coupé, un cabriolet, un SUV et un SUV coupé. À cela, il faudra ajouter pléthore de motorisations à la disposition des clients. L'élargissement des gammes pourrait devenir une véritable prérogative des marques Premium et que Mercedes entend donc exploiter au maximum.

Coeur de gamme

Le GLC coupé est donc le produit de cette stratégie. Elle ressemble comme deux gouttes d'eau à sa grande sœur le GLE coupé, l'envergure en moins. Avec 4,73 cm (contre 4,90 cm pour la GLE coupé), elle pourrait même devenir le cœur de gamme de Mercedes, à l'image de son modèle originel, la classe C, voiture la plus vendue par le groupe dans le monde.

GLC Coupé

Sur le design, Mercedes reprend les codes de sa nouvelle signature stylistique. Sa silhouette moderne, son arrière de caisse affuté, sa nouvelle identité lumineuse... La GLC Coupé a de l'allure ! Élégante et sobre à la fois (pour un SUV), la version coupé est un excellent compromis pour qui veut rouler et en SUV et en Mercedes sans l'encombrante carrosserie d'un GLC. L'aménagement intérieur ne réserve aucune surprise, car ce nouveau modèle ne se contente pas de reprendre la planche de bord d'une Classe C, mais on retrouve désormais le même environnement que dans toutes les nouvelles Mercedes. Ce qui n'empêche pas d'apprécier l'assise confortable du siège, mais également des équipements assez complets sur la planche de bord, même si on regrette leur complexité. Une fois qu'on a trouvé ses marques, la Mercedes GLC Coupé offre une ambiance intérieure confortable et feutrée. On salue également l'isolation acoustique qui renforce encore un peu plus cette atmosphère cosy.

Une conduite Premium

Sur l'agrément de conduite, le GLC Coupé est une Mercedes, avec tout ce que cela implique : haute performance de conduite, motorisations puissantes, suspensions très confortables... Autrement dit, la prestation Premium est clairement au rendez-vous. Nous avons toutefois noté une carrosserie assez lourde à la conduite, qui peut parfois peser sur la trajectoire en virage. Avec 1.710 kilos, Mercedes revendique pourtant un poids net très compétitif pour le segment. Il semblerait qu'en réalité, le freinage est trop mou en raison de suspensions, pour le coup, trop souples, déportant le poids de la voiture notamment en virage. Enfin, la réactivité du GLC Coupé, pourtant assuré par un puissant couple moteur, est trop inhibée par des rapports un peu longs en bas régime... Il faut activer le mode sport pour obtenir un meilleur dynamisme de conduite.

Mercedes GLC Coupé

Moderne et sutbile à la fois

Le GLC Coupé est une voiture avec qui on partage des traits de caractère. On a envie de se confondre avec cette allure virile mais qui verse dans la subtilité du détail. Cette identité s'incarne à travers cet équilibre entre l'imposante stature d'un SUV elle-même atténuée par cette carrosserie fuyante. On se reconnait également dans cet environnement intérieur très cosy et moderne à la fois. Les performances sur route sont, sans nuls doutes, dans le haut du panier des marques premium, mais il manque cette touche de sportivité qui donne tout son piment à la conduite. Les familles seront comblées par le GLC Coupé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2016 à 20:06 :
Quand meme Mercedes a perdu le sens de la ligne et de la beauté, ce SUV est affreux !
a écrit le 09/10/2016 à 3:38 :
Ils font quand même de bonnes bagnoles en Slovaquie. Faut juste revoir les prix.
a écrit le 08/10/2016 à 15:09 :
Pour info, la GLC coupée est plus grande que la GLC classique ...
Et non l inverse
a écrit le 08/10/2016 à 12:06 :
Tellement subtile qu'elles en sont moches.

L'austérité des lignes des bagnoles allemandes ça commence à être franchement écœurant.

Tiens d'ailleurs j'ai vu deux Mustang cette semaine, ça fait plaisir, il semblerait que je ne sois pas le seul à me lasser.

Des bagnoles allemandes sur des routes grises ça donne pas envie d'aller bosser.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :