Opel Grandland : un restylage prometteur pour la marque

La marque allemande, filiale du groupe Stellantis, a restylé son SUV compact en allant très loin dans l'appropriation d'une nouvelle identité stylistique. Le Grandland, cousin du Peugeot 3008, offre de bonnes prestations de conduite, mais reste encore à l'orée de la nouvelle stratégie d'Opel de montée en gamme, tout en l'annonçant avec conviction...
Nabil Bourassi

2 mn

(Crédits : Opel)

À la différence du groupe Volkswagen, le jeu des sept différences est plus facile chez Stellantis. Certes, les modèles des différentes marques partagent énormément de pièces et technologies (jusqu'à 80%), mais aucun modèle ne ressemble à un autre. Ainsi, Opel est parvenu à dessiner un SUV compact qui n'a rien à voir avec un C5 Aircross, un Peugeot 3008 ou une DS7 Crossback. Ici, le Grandland ne se contente pas de se distinguer de ses cousins, il se repense totalement pour mieux coller à la nouvelle identité visuelle d'Opel, grâce à un restylage très profond.

C'est la calandre qui concentre l'attention sur ce SUV arrivé à mi-parcours de son cycle de vie après son lancement en septembre 2017. Inspirée du GT X Experimental Concept, sa large surface laquée noire, cerclée de feux LEDs relève nettement l'élégance du style. Cela tombe bien, l'Opel nouveau ambitionne de monter en gamme pour devenir une « généraliste premium » à l'image d'un Peugeot ou d'un Volkswagen. Il faudra probablement attendre la prochaine génération de Grandland pour apprécier un véritable saut qualitatif. Il n'empêche, cette nouvelle version n'est pas très loin de la qualité perçue trouvée dans un 3008.

Seule relique de cette négligence passée de simple marque généraliste, la planche de bord manque encore d'ambition dans l'incarnation d'un univers de marque spécifique.

On apprécie toutefois ces nouveaux sièges confort, avec ce velours très haut-de-gamme, agréables au toucher et à l'assise. Voilà de quoi relever la valeur résiduelle de ce SUV.

En termes de confort de conduite, le Grandland n'a rien à envier à ses cousins avec qui il partage à peu près tout (motorisations, châssis, boîte...). La Opel touch va probablement se situer sur ce subtil équilibre entre dynamique de conduite et douceur au sol grâce à la qualité des amortisseurs. Cette sensation rappelle encore une fois le toucher de route 3008, mais la direction est cependant plus ferme.

Prix accessible

En termes de prix, toutefois, le Grandland reste nettement plus accessible puisque la grille tarifaire démarre à 29.000 euros, soit moins que les 32.000 euros désormais exigés pour acquérir son équivalent frappé du lion.

Le nouveau Grandland conforte l'ambition d'Opel d'un renouveau stylistique. Il préfigure également sa stratégie de montée en gamme, mais qui reste encore à confirmer. En attendant, il reste un choix malin pour un véhicule au confort de conduite en haut du panier du segment, à un prix très accessible. L'avenir d'Opel s'annonce très prometteur.

Nabil Bourassi

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 01/11/2021 à 8:23
Signaler
Ah, bon. le style de cette caisse serait different des autres suv sur le marche ?. Meme Mercedes dans cette gamme a un design a pleurer. Epoque mediocre, on est loin des Bertone et autres genies de la ligne.

à écrit le 31/10/2021 à 8:41
Signaler
tout le monde veut monter en gamme, c'est a dire en prix.........opel c'est des bonnes voitures, mais c'est pas mercedes, faudrait que les stagiaires qui y travaillent revoient leurs cours de marketing.......et payer des prix stratospheriques pour av...

le 31/10/2021 à 11:08
Signaler
Oui mais si tu n'as pas d'argents pour Opel pk tu parles pour Mercedes qui'est quelques fois plus chere qu'une Opel.C'est pas logique de ta côté

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.