Réchauffement climatique : Chine – USA, accord historique ou coup de bluff ?

 |   |  122  mots
(Crédits : Reuters)
[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, Chine – USA, accord historique sur le réchauffement climatique... ou coup de bluff ?

Mercredi 12 novembre 2014 : retenez bien cette date, elle sera peut-être une date historique pour notre planète.

Ce jour là, les deux plus gros pollueurs de la planète sont parvenus à un accord et se sont engagés à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre. Il était grand temps ! Mais vont-ils tenir leurs engagements... Ou est-ce du bluff ? Sandrine Le Calvez fait le point.

28 minutes

MISE AU POINT
Par Sandrine Le Calvez

DEBAT
Pour en débattre, Maxime Combes, économiste et membre d'Attac France, François Gemenne, chercheur en science politique à l'université de Versailles Saint-Quentin et François Godement, historien et spécialiste de la Chine.

_____

>>> Suivez 28 minutes sur le site de l'émission
sur
 Twitter @28minutes et sur Facebook

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/11/2014 à 1:36 :
En France, 2014 est bien partie pour être l'année la plus chaude depuis 1880, hasard ou réchauffement climatique? Aucune mesures sérieuses ne semblent être prise.
Emissions de Co2, gaz carbone, à effets de serre...
Doit-on vraiment attendre la catastrophe pour réagir?
a écrit le 26/11/2014 à 15:09 :
Le jour où un milliard de Chinois et presque autant d'Indiens vivront et consommeront autant que les américains où les chinois il n'y aura plus de planète !! "Tôt ou tard d'une manière ou d'une autre, l'Humanité sera confrontée au problème global de sa survie " Suivant "les corps indécents". Notre minuscule planète ne pourra jamais offrir un même train de vie aux 9 milliards d'individus attendus en 2050.
Réponse de le 14/12/2014 à 10:57 :
EXAT???
a écrit le 26/11/2014 à 11:42 :
Désolé, Madame, je l'avais dit le jour même, bien avant vous. Cet "accord" n'était qu'un alibi trouvé par la Maison-Blanche auprès de la chancellerie chinois (ils les ont presque implorés!) pour rappeler au médias occidentaux que les EUA faisait partie de ce décor. Le clou du sommet était en fait les méga-contrats dans l'énergétique signés entre la Chine et la Russie ; était le soutien public et très visible du Président Xi à Vladimir Poutine au grand détriment d'un certain Barack Hussein Obama. Le reste ce n'est que du vent. Salutations.
Réponse de le 26/11/2014 à 11:50 :
Désolé, Madame, je l'avais dit le jour même, bien avant vous. Cet "accord" n'était qu'un alibi trouvé par la Maison-Blanche auprès de la chancellerie chinoise (ils les ont presque implorés!) pour rappeler aux médias occidentaux que les EUA faisaient partie du décor du sommet Asie-Pacifique. Toutefois, le clou du sommet était, en fait, les méga-contrats dans le domaine de l'énergétique qui ont été signés entre la Chine et la Russie ; était aussi le soutien public et très visible du Président Xi à Vladimir Poutine, au grand détriment d'un certain Barack Hussein Obama. Le reste ce n'est que du vent. Salutations.

Je m'excuse pour les fautes.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :