La France creuse sa dette et tout le monde s'en moque ?

 |   |  218  mots
[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, la France creuse sa dette et tout le monde s'en moque ?

69,9 milliards d'euros, une somme exubérante qui ne représente pas grand chose pour un citoyen lambda. Surréaliste ? Ce chiffre est bien concret : c'est le solde négatif présenté par l'État français pour l'année 2016. Cette dette incommensurable amène le déficit public de la France à 3,3% du PIB soit une baisse de 2,1 points en 4 ans. Mais sans réduction notable de la dette et avec une croissance à la peine, la France risque de s'enliser.

Pour remédier à la situation, Michel Sapin a présenté un projet de loi de finances (PLF) qu'il décrit comme « responsable ». Ce dernier PLF du quinquennat Hollande prévoit, par un assemblage de mesures financières de ramener le déficit public de la France à 2,7% du PIB. Seul hic : le Haut Conseil des finances publiques (HCFP) a jugé « improbable » cette visée. Il n'en a pas fallu plus à l'opposition pour se lancer à l'abordage du gouvernement en décrivant son projet comme un « bricolage bidon ». Foire d'empoigne donc dans les hautes sphères de l'État alors que la dette continue inlassablement son expansion.

Pour en débattre, Philippe Manière, essayiste et président fondateur de Footprint consultants, Aurélie Touvé, économiste et porte-parole d'ATTAC France et Christine Kerdellant, directrice de la rédaction de l'hebdomadaire L'Usine Nouvelle.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/10/2016 à 12:02 :
Une partie de cette dette provient du sauvetage par les Etats d'un système bancaire vérolé largement à l'origine de la crise que nous vivons....alors les leçons de ces mêmes experts banquiers ....actuellement l'État allemand ne se démène t-il pour la Deutsche Bank ? Il mettra in fine la main à la poche.....
a écrit le 01/10/2016 à 9:35 :
Il faudrait peut être demander l'avis de personnes compétentes dans ce domaine, par exemple Coe Rexecode, le CIRED, les rédacteurs de la note n°6 du CAE. La solution concerne la mise en place d'une fiscalité énergétique destinée à réduire le cout du travail. Encore un petit effort.
a écrit le 30/09/2016 à 15:26 :
Les socialistes font diversion. Ils réduisent l'aide au département et en plus ils se permettent d'augmenter le R.S.A alors que ces mêmes départements sont à genoux.
Il faut absolument dire ce qu'est le socialisme à notre jeunesse pour qu'ils en parlent à leur future descendance.
a écrit le 30/09/2016 à 14:07 :
Entre 2003 et 2012 la dette a augmenté de 900 milliards, et la droite va revenir !
a écrit le 30/09/2016 à 13:41 :
Et 80 milliards d'euros c'est ce que coûte l'évasion fiscale des multinationales et des milliardaires à savoir ceux à qui on payent sans arrêt la dette et surtout ces intérêts sans fin.

Si on avait des politiciens représentants réellement les intérêts des citoyens et non ceux des actionnaires milliardaires il est évident que les banques centrales prêteraient directement aux États sans avoir à passer pour on ne sait quelle raison si ce n'est oligarchique, par l'intermédiaire particulièrement coûteux et honteux de ces milliardaires.

Franchement comment prendre au sérieux une imposture, pire, une escroquerie aussi énorme ?
Réponse de le 30/09/2016 à 16:47 :
@citoyen blase : c'est un peu simpliste ce que vous racontez... Yaka, Fautqu'on... C'est pour le comptoir ou les pancartes a slogans !!! La vraie solution, c'est de réduire les déficits, c'est à dire passer sous 3% de deficit des administrations publiques, et non pas de faire la chasse aux sorcières...bien entendu, il faut lutter contre l'évasion fiscale, c'est évident, mais ça ne fait pas tout. Donc, d'abord et avant tout le ménage dans les comptes publics, i.e. Ramener le deficit a moins de 3%. Pas difficile à comprendre, non ?
Réponse de le 30/09/2016 à 20:32 :
Ramener le déficit a 3% ne peut plus résoudre le problème .
Dette = 100 % du PIB

La France ne peut plus rembourser .
Nous sommes en faillite et notre statut de 6 eme puissance mondiale permettra juste de reculer l'échéance...

Mais pour nos enfants et petits enfants dur dur
Réponse de le 02/10/2016 à 6:36 :
Certaines personnes disent que notre dette est un atout voir un enrichissement de notre pays !

Et ça coûte combien la dette ?
Avec un PIB de 2100 milliards € avec un taux de 1,5% ( en gros ) ça donne 31,5 Milliards d'intérêt par an ...
Si on ramène le déficit a 3 % soit 63 Milliards par an ( 31,5 Milliards pour continuer a vivre au dessus de nos moyens et l'autre partie pour les intérêts )...Et de ce fait on augmente de l'ordre de 1 Milliards nos intérêts ...

Et ça peut continuer combien de temps ?
Très rapidement ( encore quelques années ) les 3% serviront uniquement a rembourser les intérêts de cette dettes colossales , ceux qui nous prêteront de l'argent augmenteront leur taux vu la prise de risque et pour conserver notre niveau de vie nous auront besoin de + de 3% , on fabriquera une croissance papier afin de pouvoir emprunter plus ...

Et au final:
Faillite !
mais comme on est en Europe je fait confiance à l'Allemagne pour résoudre ce problème ...

Bien entendu c'est un raccourcie , le déficit est supérieur a 3 % et quand il sera ramené a 3% c'est avec un PIB truqué ...aujourd'hui il est démontré que des personnes sans revenus participent a l'augmentation du PIB - logique parce que l'argent donné est en partie un apport du déficit ...

Créer une richesse avec de la dette est possible sauf que cette richesse nous coûte des intérêts qui a la longue ne peut créer que de la pauvreté .

Si cette dette permettait de créer de la richesse qui rapporterait plus que les intérêts , la pauvreté et les inégalités disparaîtraient ... Et les français s'appelleraient les bisounours .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :