Bandeau - Crise Sanitaire

Synalia, un dynamisme qui ne se dément pas

Le groupement coopératif de bijouterie-horlogerie qui chapeaute trois enseignes (Julien d’Orcel, Guilde des Orfèvres, Montres and Co) multiplie les projets de développement tant le dans le domaine du commerce physique que du ecommerce. Le point avec Aude Helias, directrice exécutive de Synalia.

3 mn

(Crédits : Synalia)

Comment le réseau traverse-t-il la crise actuelle ?

Pour Synalia (Julien d'Orcel, Guilde des Orfèvres, Montres and Co), cela va plutôt bien si j'en juge par les chiffres qui sont à notre disposition. Le marché de la bijouterie-horlogerie a terminé l'année à - 12 % alors que notre réseau a su limiter les pertes à -9 %. En 2021, la situation se présente encore plus favorablement. Une partie de nos magasins a retrouvé son niveau d'avant-crise, tandis que d'autres, principalement en centre-ville, affiche des performances parfois extraordinaires.

Attribuez-vous cette résilience au modèle coopératif de Synalia ?

Oui, pour une très grande part. Le secteur de la bijouterie a été relativement préservé, car le bijou a symbolisé le cadeau plaisir pour soi ou pour offrir dans cette période difficile. Pour autant, le modèle coopératif a clairement permis de mieux absorber les ondes de choc. C'est vrai pour chaque magasin. C'est vrai aussi de notre structure centralisée qui nous a permis d'agir avec rapidité au sortir des phases de confinement, de se donner les moyens de continuer d'investir, et d'avoir procédé aux approvisionnements nécessaires, grâce à notre indépendance en matière de sourcing, pour continuer à servir nos clients.

Synalia

Et en ce qui concerne les paiements ?

Grâce à ce système centralisé, nous avons recours à une banque qui nous permet d'obtenir des délais de paiement très intéressants pour nos associés (à un moment où ils avaient besoin de trésorerie) tout en assurant une sécurisation des paiements pour nos fournisseurs. En effet, toutes nos échéances ont été honorées. Au total, la coopérative a une gestion de ses finances « en bon père de famille ». Nous disposons ainsi de fonds propres solides.

La crise a mis en relief l'importance des canaux numériques. Comment le réseau s'est-il emparé du sujet ?

Notre conseil d'administration a approuvé le lancement d'un plan stratégique qui couvre la période 2021-2023. Il contient deux volets. Un premier type d'investissement consiste à s'engager de manière forte dans la digitalisation des magasins. Cela va se faire sur la base d'un programme composé de trois éléments clés :

  • Une rénovation de toute la relation client avec des programmes de fidélité.
  • Une transformation des sites web de chacune de nos enseignes.
  • La mise en place du commerce unifié. A partir de la fin de l'année, nous allons mettre en commun le système de la coopérative sur chacun des points vente pour permettre à nos clients de disposer de la meilleure offre en ligne, tout en consommant local. En effet, grâce à cette mise en commun des produits, des stocks et de leur disponibilité, nos clients auront la possibilité de faire du click&collect en deux heures ou de recevoir à domicile le bijou vu sur le site Internet de l'enseigne.

Synalia

Comment envisagez-vous parallèlement le développement des points de vente physiques ?

D'abord, de manière somme toute classique, en nous appuyant sur l'attractivité de notre modèle. En 2020, une quinzaine de magasins ont choisi de rejoindre l'une de nos enseignes. De plus, nous nous appuyons sur un nouvel axe, reposant sur un système « d'eaux vives ». Dans ce cadre, grâce à ses fonds propres, la coopérative acquiert des points de vente sur le marché qui présentent un intérêt (comme leur localisation) du point de vue de leur potentiel commercial. Nous les intégrons alors à nos enseignes en leur livrant les produits adéquats, en remettant à niveau les concepts magasins et le mobilier, et en formant le personnel. Puis, nous les proposons à la vente aux associés de notre groupement. En procédant ainsi, nous favorisons le développement de ces derniers de manière très innovante.

3 mn

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.