Comment les professionnels anticipent-ils la mise en application du Prélèvement A la Source ?

 |   |  596  mots
(Crédits : DR)
Le Prélèvement A la Source (PAS) entre en vigueur le 1er janvier 2019, il concerne pratiquement tout le monde et notamment les professionnels qui emploient des salariés. Comment le mettre en œuvre facilement ? A qui s’adresser ? Quelles sont les informations nécessaires ? Telles sont les interrogations légitimes des dirigeants d’entreprises.

Les éditeurs de logiciels de paie ont anticipé très en amont le passage au Prélèvement à la Source, ainsi il est déjà possible d'avoir une simulation affichée sur la fiche de paie avec certains logiciels de paie.

Cela permet aux employeurs de préparer leurs salariés à un « choc » psychologique attendu tout en relativisant. En effet, il est important de rappeler que le prélèvement à la source ne modifie en rien le montant de l'impôt sur le revenu. Le prélèvement à la source permet justement d'éviter les mauvaises surprises en cas de variation importante de rémunération.

Le logiciel SaaS (100% en ligne) Fiche-Paie.net développé par la société DOTNET est opérationnel depuis plusieurs mois sur ce sujet. En travaillant étroitement avec les institutions compétentes, le logiciel propose une fiche de paie normée avec le montant du Prélèvement à la Source affiché de manière optionnelle.

Une gestion facilitée

Stéphane ALLIGNE, le Directeur Général de la société DOTNET explique qu'« Il était essentiel pour nous de travailler en amont de la réforme afin de proposer une gestion simplifiée du Prélèvement A la Source pour tous nos clients. En utilisant notre logiciel pour effectuer la paie de leurs salariés, nos clients n'ont aucun frais supplémentaires liés au Prélèvement A la Source. La fiche de paie reste à 7,90€HT tout inclus*. » *DSN, PAS, Journal de paie, Assistance, MAJ...

Pour un employeur utilisant Fiche-Paie.net la mise en place du Prélèvement A la Source est totalement simplifiée dans son ensemble. Les fichiers DSN nécessaires aux déclarations sociales et fiscales seront mis à jour automatiquement tout comme les journaux de paie.

« L'objectif est de proposer une gestion du Prélèvement A la Source facilitée pour l'ensemble des utilisateurs quelque soit la taille de l'entreprise et de son effectif » précise encore Stéphane ALLIGNE qui tient à saluer le travail de l'ensemble des équipes de DOTNET sur ce dossier.

Dans le logiciel Fiche-Paie.net le paramétrage du Prélèvement A la Source s'effectue avec facilité en quelques minutes en renseignant le type taux et le taux de prélèvement à la source. Les utilisateurs de la solution disposent également d'un Service Clients entièrement gratuit par mail, Tchat et téléphone afin de répondre à toutes les questions que peuvent se poser les dirigeants et leurs collaborateurs.

Stéphane ALLIGNE observe cependant que « l'enjeu ne se situe pas seulement dans la capacité du logiciel à traiter le prélèvement à la source ou à afficher les informations sur la fiche de paie, c'est dans la gestion des flux financiers que beaucoup de choses vont se passer. En effet à défaut d'avoir un compte bancaire bloqué dédié exclusivement au Prélèvement A la Source, les fonds destinés aux services des impôts ont le risque d'être utilisés par l'employeur ou encore saisis par un créancier de l'entreprise. Comment cela se passera t-il lorsque l'entreprise n'aura pas réglée l'impôt pour le compte de ses salariés ? Qui sera en charge de régler les pénalités ? Que se passera t-il en cas de procédure collective ? »

Si les questions de la mise en place du prélèvement à la source obtiennent des réponses précises et concrètes de la part des éditeurs de logiciels, d'autres en revanche restent actuellement sans réponse de la part de l'administration

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/11/2018 à 12:15 :
La surprise viendra du fait que les gens n'ont jamais pensé à calculer la différence entre les revenus qui arrivent sur le compte bancaire et l'impôt prélevé sur le même compte par mensualités, tiers, autre, on sait combien arrive, combien part mais séparés.
Mais soustrait sur 12 mois ça fera moins qu'un dixième mais 12 fois, fini le mois de décembre net.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :