Devenir Influenceur : générer des revenus grâce aux agences marketing

 |  | 804 mots
Lecture 4 min.
(Crédits : DR)
Le marketing d'influence est devenu une des stratégies les plus plébiscitées par les entreprises pour communiquer sur leurs services, marques et produits. Cela est dû au fait que les influenceurs, comme leur nom l'indique, ont une grande influence dans le processus d'achat des consommateurs désormais.

Selon une étude marketing réalisée par Rakuten, 61% des consommateurs ont une interaction avec un influenceur au moins une fois par jour, tandis que 81% d'entre eux ont déjà effectué un achat à la suite de la recommandation d'un influenceur.

Toutefois, il faut comprendre que la rémunération d'un influenceur est très variable. Si le partenariat avec des marques est le plus courant, les agences marketing peuvent aussi être source de revenus réguliers.

Les agences marketing : une solution pour générer plus de revenus d'influenceur

De plus en plus d'agences marketing qui regroupent des influenceurs voient le jour à l'heure actuelle. Et pour cause, il n'est pas toujours évident de décrocher des partenariats intéressants et avantageux avec les marques. Ceci explique d'ailleurs la sélectivité des influenceurs par rapport à ces dernières. L'étude réalisée par Reech démontre que 66% d'entre eux ont déjà refusé des partenariats.

En effet, alors que ces derniers envisagent une collaboration durable, notamment les partenariats récurrents et les contrats d'exclusivité qui rémunèrent mieux sur le long terme, les marques ont tendance à privilégier des projets à court terme.

Tout influenceur qui envisagera de se dégager des revenus réguliers et stables avec cette activité a donc tout intérêt à miser sur les bons partenariats, mais surtout à rendre son offre attrayante en intégrant les agences marketing.

Les agences marketing et notamment les agences de marketing d'influence mettent en relation les marques et les influenceurs afin que ces derniers puissent bénéficier de partenariats qui correspondent à leurs valeurs et leurs objectifs.

L'achat de visibilité par Premlike, pour renvoyer une meilleure image aux agences marketing

Intégrer une agence marketing pour se voir confier des collaborations avec des marques implique d'avoir un profil intéressant pour ces dernières. L'une des stratégies payantes pour ce faire est d'acheter des followers pour devenir influenceur puisque le nombre de followers est l'un des critères qui déterminent la notoriété dans ce domaine.

Avoir un nombre conséquent d'abonnés sur sa page renvoie une image positive non seulement auprès du public, mais aussi auprès des marques qui comptent sur cette communauté d'abonnés pour faire connaître leurs produits et/ ou services. Le nombre de followers compte parmi les critères les plus déterminants pour être pris au sérieux par les marques notamment pour les débutants.

Disposer d'une communauté importante est un aussi un gage de crédibilité puisque les internautes qui suivent un influenceur lui font confiance pour leur recommander des produits ou des services et pour leur donner des conseils en général.

Attention ! Acheter des followers est une action à réaliser avec beaucoup de minutie, raison pour laquelle il est important de recourir à un prestataire qui garantit de vrais profils sur les différentes plateformes de diffusion et réseaux sociaux.

Il est par ailleurs important de préciser que la quantité d'abonnés ne fait pas forcément la qualité de l'audience. Effectivement, les entreprises ont une préférence pour les micro-influenceurs suivis par des milliers ou des dizaines de milliers d'abonnés plutôt que ceux qui en totalisent des millions. Cela est dû au fait que les abonnés de ces « petits » influenceurs sont généralement plus engagés et donc plus faciles à qualifier.

Les influenceurs ont tout de même intérêt à totaliser au moins quelques milliers d'abonnés pour pouvoir démarcher des agences de marketing d'influence et décrocher des partenariats intéressants avec les marques.

Quelques chiffres à connaître sur la rémunération des influenceurs

Une étude réalisée par Reech démontre ainsi une augmentation de la moyenne des rémunérations de ces derniers en 2020 à hauteur de 15%, et ce, en dépit de la crise sanitaire qui continue de sévir.

Ce sont plus précisément 15% des influenceurs uniquement qui peuvent se faire rémunérer avec cette activité comme seule source de revenus.

Force est alors de constater que malgré les idées reçues la concernant, l'activité d'influenceur ne rémunère pas aussi bien qu'il n'y paraît, notamment pour la plupart des pratiquants. Il sera tout de même possible de compter sur une normalisation ainsi qu'une augmentation de la rémunération à l'avenir. Effectivement, la tendance est davantage à la nano et la micro influence à l'heure actuelle, et les entreprises investissent désormais de plus en plus dans cette stratégie.

Sources

https://www.reech.com/fr/influence-etude-reech-2021

https://blog.hubspot.fr/marketing/marketing-influence-chiffres

https://www.iab.com/wp-content/uploads/2019/03/Rakuten-2019-Influencer-Marketing-Report-Rakuten-Marketing.pdf

https://www.meltwater.com/fr/blog/chiffres-marketing-influence

https://www.blogdumoderateur.com/etude-chiffres-cles-influenceurs-francais-2020/

webmarketing-com.com/2020/01/30/98099-peut-on-vivre-du-metier-dinfluenceur-en-2020-etude-reech

http://www.influencia.net/fr/actualites/tendance,tendances,pourquoi-micro-influenceurs-nous-paraissent-plus-authentiques,10594.html

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/01/2021 à 13:11 :
Un bon influenceur influence autant la marque qui le paye, enfin devrait, que ses spectateurs, sinon il n'a que peu de crédibilité. Maintenant internet laisse la place à tout types d'influenceurs que ce soit ceux qui se vendent à tout va afin de gagner vite et beaucoup ou inversement ceux qui refusent tout partenaria afin d'exposer une intégrité totale.

Ce qui fait que nous sommes tous pareils est que nous sommes tous bien différents.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :