Faite des économies d’énergies grâce aux ampoules LED

 |   |  694  mots
Faire des économies d'énergie est à la portée de tous lorsque l'on choisit le bon éclairage. En moyenne 12%de la consommation d'électricité d'un logement provient de l'éclairage selon L'agence de l'environnement et de la maîtrise d'énergie. Il existe à l'heure actuelle de nombreux modèles qui permettent de consommer moins d'énergie.

Le changement de technologie d'ampoules permet d'avoir un même rendu pour une puissance inférieure et une durée de vie supérieure. Il n'est pas toujours aisé de faire le bon choix parmi toutes les offres du marché, nous vous fournissons quelques conseils pour vous permettre d'y voir plus « clair ».

Quelles sont les différents types d'ampoules permettant d'économiser de l'énergie ?

Les économies générées par le passage aux ampoules basses consommation, ont des conséquences sur l'environnement et sur notre facture.

L'on considère qu'une bonne lumière doit être confortable et ne pas éblouir ses utilisateurs, et qu'il faut la moduler selon les pièces. Il est important d'avoir d'abord des repères pour bien choisir ses ampoules, plusieurs critères entrent en ligne de compte :

  • L'étiquette énergie : cette mention est obligatoire pour toutes les ampoules, elle indique leur classe d'efficacité énergétique de A++ pour les plus performantes à E pour les moins efficaces ;

- Les ampoules LED et fluocompactes sont classées de A à A++

- Les halogènes entre C et D.

  • Le flux lumineux : Il est obligatoire et permet de connaître la quantité de lumière diffusée ;
  • L'écolabel Européen attribué aux ampoules qui ont des caractéristiques écologiques avec une consommation d'énergie moindre.

Pourquoi choisir les ampoules LED ?

Les ampoules LED ou DEL pour DIODE ELECTROLUMINESCENTE pour les profanes, est un composant électronique qui émet de la lumière lorsqu'un courant le traverse.

L'ampoule LED est la plus économe en énergie pour plusieurs raisons :

  • Une durée de vie longue durée entre 40 et 50,000 heures contre 2000 heures environ pour une halogène et 8000 pour les fluocompactes. Il est également possible de les associer à des détecteurs de présence ou de lumière car les cycles d'allumage et d'extinction ne leur causent aucun dommage ;
  • Des performances largement supérieures : Les ampoules LED émettent moins de rayonnement que les lampes fluocompactes et chauffent beaucoup moins que les halogènes ;
  • Des solutions pour chaque besoin : Que votre choix soit esthétique ou fonctionnel toutes les solutions existent. Il convient de s'intéresser à leur température de couleur qui s'exprime en degrés KELVIN (K).

Plus elle est basse -de 4000k et plus la lumière émise tend vers les couleurs chaudes et plus elle est élevée et plus elle sera dynamique et tendra vers le bleu.

La technologie LED permet de très nombreuses applications pratiques et esthétiques, du spot à l'application murale, aux dalles pour éclairer vos couloirs entre autres.

Il revient à chacun de changer au fur et à mesure les ampoules à incandescence et fluocompacte pour des ampoules nouvelle génération, leur prix est encore un peu cher, mais leur durée de vie est nettement plus longue et beaucoup moins énergivore.

Comment choisir son ampoule LED ?

Les LED fonctionnent en très basse tension, elles chauffent moins et sont plus résistantes. Elles s'adaptent à tous les types d'éclairage, que ce soit pour l'intérieur ou l'extérieur. Les WATTS passent aux oubliettes et il y aura dorénavant :

  • Le Flux lumineux qui s'exprime en nombre de lumens (lm) ;
  • Le Lux pour l'éclairement (lx) ;
  • Et le Kelvin pour la couleur (k).

De nouvelles unités de valeur avec lesquelles nous devons nous familiariser pour mieux exprimer nos besoins. Avec les ampoules incandescentes ou halogènes l'on parlait de watts car leur intensité lumineuse dépendait de leur consommation électrique.

Plus il y a de Lumens plus elle éclairera. A titre d'exemple :

  • 1521 lumens / 100 watts ;
  • 1055 lumens / 75 watts ;
  • 470 lumens / 40 watts.

Les points essentiels à retenir pour bien choisir son ampoule basse consommation qui réponde à vos besoins sont les suivants :

1) L'étiquette énergie qui indique leur performance ;

2) Le flux lumineux qui permet de connaître la quantité de lumière diffusée ;

3) La température de la lumière, sa couleur, pour savoir à quelle pièce elle est destinée, chaude pour le séjour et les chambres, dynamique pour les cuisines bureaux par exemple ;

4) L'écolabel européen qui se reconnaît à son logo : Une petite fleur bleue et verte dont les douze pétales sont des étoiles.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/12/2018 à 13:37 :
"Il est également possible de les associer à des détecteurs de présence" pas le mien, il se met à la place d'un interrupteur et s'alimente au travers du filament froid, sinon il faudrait tirer un fil de phase, sauf si prévu à l'origine à la construction. Ça existe des détecteurs à trois fils (phase, neutre, fil actif) mais le mien en a que deux.
J'ai des Leds presque partout, mais ai pas noté de baisse de conso[pourtant je mesure tout], je n'éclaire que quand besoin. J'avais trouvé des culots G9 (luminaire) en Chine, pas disponibles en France à l'époque, on en voit (enfin) de nos jours. Quand on est seul on n'a qu'un éclairage à la fois ça aide à moins consommer.
Linky devrait nous aider à moins consommer en changeant nos ampoules ? Il est censé nous servir à ça, (aider à) réduire note consommation.
Par contre ma VMC de base remplacée, là c'est 20% de consommation en moins, 100€ économisés par an (pas motivant pour les voisins du lotissement qui sont dans le même contexte, 1-2j de salaire, pas la peine de s'embêter pour si peu).
NE PAS OUBLIER que réduire la conso, acheter des ampoules chères, c'est pas pour nous, nous faire faire de grosses économies (12% me semble curieux, y a des halogènes 500W pour éclairer le plafond ?), mais pouvoir produire moins d'électricité, les aspirateurs qui consomment moins, les grille-pain qui ne chauffent qu'une fente l'autre étant vide, les petites rivières faisant les grand fleuves. C'est laborieux, hors barrages, de produire du courant, bouillir de l'eau pour faire tourner une turbine, avec un rendement médiocre (une pile à combustible parait que ça n'a que 50% de rendement).
Y a 8 ans j'ai une lampe Led de chevet qui a duré 6 mois, allumée que le soir pour lire 3 pages. Y a 25 ans une fluocompacte (120F) a duré 10 ans environ (ça faisait rigoler mon père, 50 ans pour l'amortir, l'ampoule), sa remplaçante neuve a grillé à l'allumage, quel progrès (mais était moins chère, plus courante, 'démocratisé')....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :