Impôts 2022 : Il vous reste 3 mois pour les réduire

La fin de l’année arrive à grands pas, et avec elle, la possibilité de déduire vos charges de vos revenus imposables de 2021. En optimisant vos dépenses et en effectuant les bons investissements d’ici fin décembre, réduire ses impôts en 2022 est encore réalisable. Découvrez quels débours et niches fiscales vous ouvriront droit à un crédit d’impôt ou à une réduction d’impôt l’an prochain.

3 mn

(Crédits : DR)

Optimiser la déclaration de ses dépenses pour réduire ses impôts en 2022

À chaque catégorie de revenu correspond un abattement appliqué par défaut par le fisc. Ainsi, les salaires sont considérés après un abattement de 10 %, les loyers donnent lieu à un abattement de 30 %, tandis que pour les bénéfices, celui-ci peut être porté à 34 %, à 50 %, ou à 71 %. Cependant, pour une personne qui souhaite réduire ses impôts en 2022, il peut s'avérer plus intéressant de remplir sa déclaration de revenus sur la base de ses frais réels. Cette pratique concerne surtout celles et ceux qui font face à des frais professionnels (matériels, de déplacement, etc.) ou à des charges foncières importantes (intérêts d'emprunt, travaux, etc.). Effectuez vous-même les calculs ou tournez-vous vers un service spécialisé qui vous aidera à opter pour la base d'imposition la plus avantageuse.

Pour réduire ses impôts en 2022, il faut également penser à comptabiliser toutes les dépenses déductibles du revenu global imposable sur l'ensemble de votre foyer fiscal. Vous pouvez même décider d'engager des dépenses supplémentaires, comme une pension alimentaire versée à un descendant ou à un ascendant, un placement sur un compte d'épargne retraite, l'accueil d'une personne âgée modeste, ou des cotisations en faveur de la retraite mutualiste du combattant. Veillez simplement à ne pas perdre de vue les plafonds de déduction en vigueur.

Retenez que plus votre taux d'imposition est élevé, plus l'économie d'impôt sera proportionnellement importante. De même, un montant plus significatif de charges à déduire de vos revenus imposables en 2021 permet de faire baisser son taux de prélèvement à la source en 2022.

Quels investissements pour réduire ses impôts en 2022 ?

Certaines réductions d'impôt s'appliquent directement à l'impôt calculé sur les revenus imposables de 2021 plutôt qu'aux revenus eux-mêmes. L'un des exemples les plus connus concerne les dons effectués au profit d'organismes d'intérêt général, qui donnent lieu à une réduction d'impôt allant de 66 % à 75 % selon les cas. Concernant les investissements immobiliers locatifs dans le cadre du dispositif Denormandie ou Pinel, vous pourrez prétendre à une réduction d'impôt de 12 %, 18 %, ou 21 %. Si vous hésitez encore, c'est d'ailleurs maintenant ou jamais. En effet, si un investissement locatif Pinel permet de réduire ses impôts en 2022 à hauteur de 63 000 euros, le maximum sera porté à 52 500 euros en 2023, et 42 000 euros en 2024. Vous pouvez également choisir de souscrire des parts d'une PME, pour une réduction d'impôts de 18 % à 25 %.

Si de telles niches fiscales sont très rentables, gardez à l'esprit que les dépenses retenues pour le calcul de l'avantage sont plafonnées. Tout excédent sera donc perdu.

Quelles dépenses pour réduire ses impôts en 2022 ?

Certaines dépenses du quotidien permettent aussi de réduire ses impôts en 2022. Celles qui vous concernent déjà doivent donc être scrupuleusement notées, mais vous souhaiterez peut-être en envisager d'autres, dont vous pourrez ainsi profiter sans impacter vos finances. Un salarié employé chez vous en 2021, par exemple, ouvre droit à un crédit d'impôt pouvant aller jusqu'à 10 000 euros en 2022. Quant aux frais de garde d'enfant hors du domicile, ils peuvent donner lieu à un crédit d'impôt d'un maximum de 1 150 euros. Certains travaux, comme l'installation d'équipements d'accessibilité, génèrent un crédit d'impôt également : jusqu'à 2 500 euros dans ce cas précis.

Les droits aux réductions d'impôt ainsi que les plafonds qui leur sont appliqués évoluent régulièrement, parfois même en cours d'année. Pour bien choisir vos investissements et déclarer de la manière la plus avantageuse, entourez-vous d'experts qui vous aideront à évaluer l'intérêt de chaque dispositif en fonction de votre situation individuelle.

3 mn