La digitalisation des entreprises de loisir : zoom sur le secteur des anniversaires organisés

 |   |  805  mots
(Crédits : DR)
Depuis le début des années 1960, les dépenses consacrées par les Français aux activités de loisir n’ont cessé d’augmenter. Les entreprises spécialisées profitent aujourd’hui du filon pour développer leurs offres. Le mot d’ordre ? La digitalisation des services.

Un secteur en pleine expansion

Selon une étude menée par l'Insee en 2015, les loisirs ont la cote ! Depuis maintenant plus de 50 ans, les dépenses des Français pour les activités de plein air ont bondi de 7,5 % par an. Dans le même temps, l'ensemble des dépenses n'a augmenté que de 7,2 %. Aujourd'hui, un Français consacre en moyenne annuellement plus de 1050 € à ce type d'activités. Avec 30 milliards d'euros d'achats de biens et de service, le secteur des loisirs vit un âge d'or.

Plusieurs phénomènes permettent d'expliquer cet essor. D'une part, l'investissement massif dans des biens durables constaté entre les années 1960 et 1973, puis lors de la période 1998-2007. Ces acquisitions concernent notamment les bicyclettes, les camping-cars et les appareils photo. D'autre part, la généralisation de la cinquième semaine de congés payés et la diminution du temps de travail. Mettons enfin en avant un facteur démographique. Tout juste retraités, les baby-boomers participent en effet activement au développement du marché des loisirs de plein air.

Les nouvelles tendances du marché des loisirs

Aujourd'hui, on ne s'adonne plus aux loisirs comme on les pratiquait encore il y a quelques décennies. Le secteur a ainsi été profondément bouleversé par l'émergence de nouveaux besoins, le développement d'activités inédites, mais également par la démocratisation des technologies digitales.

En 1960, l'activité de plein air préférée des Français était le jardinage. Elle représentait alors 35 % du total du budget loisir. Les sports en extérieur comptaient quant à eux pour environ 25 % des dépenses. La courbe s'est depuis inversée. Aujourd'hui, plus d'un tiers des dépenses sont ainsi consacrées à l'acquisition d'articles de sport de plein air (ballons, raquettes, vélo), mais également « en services de remontées mécaniques et en inscriptions dans une association sportive. ». Passant de 5,8 milliards à 10,5 milliards, le budget alloué aux activités sportives de plein air ont presque doublé ces 15 dernières années. Avec plus de 3 millions de vélos vendus en France, le simple marché de la bicyclette produit chaque année un chiffre d'affaires de 1 milliard d'euros.

Outre les traditionnelles activités du jardinage et de sport de plein air, le marché des loisirs voit depuis plusieurs années l'émergence de pratiques novatrices, volontiers associées à la recherche d'aventure ou de sensations fortes. Escape game, trampoline, laser game, bubble foot, karting : on ne compte plus les complexes fleurissant un peu partout à travers l'Hexagone.

L'essor du digital

S'adressant majoritairement aux populations les plus jeunes, et donc largement connectées, ces activités reposent notamment sur une forte digitalisation de l'offre. Avant de réserver, tout client prend nécessairement en compte un certain nombre de facteurs, en premier lieu desquels les tarifs, les horaires, les modes d'accès, les services proposés, mais également les notes et commentaires laissés par les anciens utilisateurs. À ce titre, la communication numérique joue un rôle fondamental. Les clients n'ont en 2018 plus les mêmes attentes qu'il y a 10 ans. Il faut aujourd'hui pouvoir se renseigner, être séduit et être convaincu en visitant une même plateforme. Des créneaux horaires de réservation doivent être proposés et accessibles en quelques clics, des moyens de paiement sécurisés et respectueux de la vie personnelle des utilisateurs implémentés.

Les nouvelles entreprises spécialisées dans le loisir misent en outre de plus en plus sur les stratégies de référencement naturel et sur les campagnes SEA. Elles permettent d'augmenter la visibilité de leurs activités à court, moyen et long terme, mais également de créer un lien de confiance avec les clients Pour cela, le recours à une agence professionnelle est souvent indispensable. À une époque où les supports digitaux abondent, toute stratégie efficace de communication passe également obligatoirement par le multi canal.

Le business florissant des goûters d'anniversaire

C'est bien connu, les enfants sont friands de loisir. Certains acteurs du marché ont donc tout naturellement centré leurs offres sur cette population et proposent aux plus jeunes des activités spécifiques. C'est par exemple le cas de Funbooker, véritable pionnier en la matière. Fondée il y a un peine un an, la start-up s'appuie notamment sur une plateforme de réservation haut de gamme et une variété d'offres jusqu'alors inconnue en France. Son domaine de spécialité ? L'organisation d'anniversaires ludiques et originaux, à même de contenter les parents soucieux du bonheur de leurs enfants, mais aussi d'offrir à ces derniers des souvenirs inoubliables.

Il faut dire que le marché des anniversaires dispose d'un potentiel inouï. Véritable institution familiale, plus d'un enfant sur deux fête aujourd'hui son anniversaire entouré de copains. La promesse de beaux lendemains pour les investisseurs au nez creux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :