Bpifrance décrète le rêve général

 |   |  739  mots
Patrice Bégay, Directeur Exécutif de Bpifrance.
Patrice Bégay, Directeur Exécutif de Bpifrance. (Crédits : Frédérique Touitou)
La nouvelle campagne de communication de Bpifrance met en exergue les rêves des entrepreneurs, et comment ils arrivent à les matérialiser grâce à la banque publique.

« Entrepreneurs, mettez-vous en rêve général » : c'est le thème de la nouvelle campagne de communication de Bpifrance qui débutera le 18 novembre. « Notre principe est d'avoir beaucoup d'impact, toujours d'utilité publique et dans un esprit décomplexé, qui prend le contrepied de l'atmosphère générale du moment » explique Patrice Bégay, Directeur exécutif de Bpifrance. Il demande aux entrepreneurs de lui livrer leurs « rêves les plus fous » auxquels Bpifance apportera des réponses appropriées. « Nous sommes là pour entretenir la flamme de l'entrepreneuriat français » a rappelé Nicolas Dufourcq, Président de la banque d'investissement publique, lors du dernier Bpifrance Inno Génération le 10 octobre dernier. Quant au Président de la République, il a clôturé cet événement exceptionnel par ces mots : « Vous avez pris des risques, continuez. Vous êtes l'énergie, la force et la chance de notre pays ».

Les entrepreneurs eux-mêmes sont les meilleurs ambassadeurs de cette campagne. Le réseau Bpifrance Excellence, fort de 5 000 PME et ETI en croissance, a été contacté en avant-première par les chargés d'affaires qui ont présenté la campagne aux dirigeants de ces entreprises pour que ceux-ci la relayent sur leurs réseaux sociaux. « Les entrepreneurs à qui nous avons présenté cette campagne de novembre la jugent à la fois puissante et utile : nous allons en effet directement les impliquer. Elle est de plus porteuse d'un message qui fait sens dans cette période et qui « va donner des ailes », comme nous l'a confié David Layani, fondateur de Onepoint décrit Patrice Bégay. Bpifrance a mis au défi tous ses clients de rédiger un message pour décrire sur le hashtag #IlEtaitUnRêve pour expliquer ce qu'ils faisaient à leurs débuts, quand leur projet n'était encore qu'une utopie.

La vie rêvée des entrepreneurs

David Layani, fondateur de Onepoint : « Créer quelque chose de plus grand que soi, la passion du lien.Tisser chaque jour ce lien entre les hommes et les femmes, en allant au-delà de l'évidence pour dessiner un nouveau monde - un monde où le rêve de nouveaux possibles sait s'incarner dans une réalité durable ».

Anne-Sophie Panseri, Présidente de Maviflex (région AURA) : « Être entrepreneure c'est vivre nos rêves d'humanité et agir pour un futur des équilibres »

Jean-Bernard Falco, Président et fondateur de Paris Inn Group : « Travailleur acharné, passionné de la vie, me relevant quand je tombe, l'impossible est mon possible et je rêve en grand. Toujours. Tous les jours ».

Anne Delleur, CEO d'Arcancil, de l'Institut Caméane : « gagner la liberté d'agir, de prendre le leadership, de réaliser l'irréalisable sans voie toute tracée. Ce qui est grisant le matin paradoxalement quand je me lève, c'est de prendre des risques chaque jour, de surmonter les difficultés de toutes sortes. Mon désir d'entreprendre me donne la force pour cela et me donne la capacité à réaliser mes rêves ».

Anny Courtade, présidente de Lecasud en région Provence-Alpes-Côte d'Azur et première femme à avoir présidé une centrale d'achats du distributeur Leclerc : « Quand il y a une volonté, il y a un chemin et les rêves les plus fous peuvent se réaliser ! YES, we CANNES ».

Clémentine Piazza, fondatrice d'InMemori, de la région Nouvelle Aquitaine : « J'ai entrepris pour vivre ma vie comme je la rêve ».

Angelo Gopee, entrepreneur d'origine mauricienne, directeur général de Live Nation France : « Lorsque le rêve rattrape la réalité ! Fais de ton rêve ta réalité ! Rêver c'est bien le faire c'est mieux. Entreprendre c'est le rêve d'une vie ».

David Soulard, président des Meubles Gautier, région Pays de la Loire : « Entreprendre dans ma région, c'est : le rêve d'être utile, faire rêver nos consommateurs et faire vivre 800 familles du made in france ».

Olivier Ginon, PDG de GL Events, créateur de son groupe en région AURA : « D'aussi loin que je me souvienne, je me suis laissé guider par cette joyeuse certitude que rien n'arrive qui n'ait été rêvé. Et tout est arrivé. »

Nathalie Balla, Présidente de la Redoute : « J'aime par-dessus tout une des trois devises françaises, la liberté, car elle permet de relever le défis les plus fous. Comme celui de rêver de réinventer La Redoute et de le faire! »

Campagne Bpifrance

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/11/2019 à 8:42 :
... merci de venir avec déjà un réseau ou des capitaux svp.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :