Conquérir de nouvelles positions à l’international

 |  | 490 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : DR)
Alors que la crise sanitaire a bouleversé les pratiques à l’export, elle crée aussi des opportunités pour les entreprises françaises, à la faveur des défaillances de concurrents internationaux, observe Pedro Novo, Directeur exécutif en charge de l’export chez Bpifrance.

L'export a été lourdement pénalisé par la crise : était-il important d'y consacrer une place de choix dans ce BIG ?

Cette année, la thématique du BIG est la liberté. Elle s'exprime dans nos envies de commercer à l'international, d'aller à la rencontre des autres. Au BIG, 5 plateformes seront consacrées aux différents continents. Notre objectif : y fournir une information concrète et technique sur les problématiques liées à l'export dans les différents pays. Nous mobilisons toute la Team France Export et jugeons capital de faire témoigner à la fois des experts et des entrepreneurs.

Quelles destinations suscitent le plus d'intérêt ?

Nous aurons un fort prisme européen, car il faut aller chercher la croissance de proximité. L'Afrique est également à l'honneur. Elle est largement scrutée aujourd'hui, alors qu'elle fait face à des enjeux économiques, sociaux et sanitaires importants. Nous sommes très fiers de recevoir le Président de la République du Kenya, qui fera une allocation. C'est la première fois que nous recevons un interlocuteur de ce niveau. Nous mettrons également en avant les entrepreneurs africains, très actifs dans les domaines des fintechs, de la santé, des services à la personne, du retail... Il est important de faciliter les rencontres entre les dirigeants français et leurs homologues internationaux, notamment africains.

Comment encourager les dirigeants d'entreprise à se lancer dans l'export ?

La part psychologique est très importante, il est essentiel de leur redonner confiance en eux. Pour avoir des résultats au deuxième semestre 2021, les décisions doivent être prises maintenant. Les entreprises doivent donc se sentir suffisamment entourées dès aujourd'hui. En tant que membre fondateur de la Team France Export au côté de Business France et des Chambres de Commerce, nous sommes très heureux de participer au lancement du Plan de relance Export, qui sera présenté au cours du BIG par Franck Riester, Ministre délégué chargé du Commerce extérieur et de l'Attractivité. Ce plan démontre nos ambitions collectives en matière d'export.

Un conseil pour réussir à l'international ?

Se lancer à l'international, c'est un peu comme rejoindre la Champions League. Cela signifie qu'il est nécessaire de se préparer, de songer à toutes les conséquences que cela implique, tant au niveau de l'entreprise que sur les équipes et la vie du dirigeant. Voilà pourquoi il ne faut pas y aller seul. Bpifrance accompagne les dirigeants avec un coaching dédié et est présent pour les aider à appréhender l'export dans ce monde post-Covid, au sein duquel les pratiques sont durablement modifiées.

Il y a deux ans, nous avions mené une étude pour comprendre la faiblesse des Français à l'international. Ce n'est pas le manque d'ambition qui contraint les dirigeants, mais leur solitude. Il est donc plus que jamais essentiel de recréer une confiance collective. Les cartes sont rebattues à l'international, les entreprises françaises doivent en profiter pour se positionner.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :