Découvrez les assurances de confiance 2019

 |   |  1256  mots
(Crédits : DR)
La MACIF, grand gagnant du premier classement indépendant des assurances en France - l’ISAC (Institut de la Satisfaction Clients) innove et présente le premier classement indépendant des assurances en France.

Un nouvel outil très utile car il n'est pas facile pour le consommateur de se faire une idée du contrat qu'il va souscrire. Non pas que l'assurance soit un monde particulièrement opaque, mais simplement car les outils d'information transparents sont quasi inexistants face à une offre très dense. Mis à part quelques prix décernés par des magazines spécialisés ou des jurys en émanant, il n'existait jusqu'à présent aucune étude comparative exhaustive et impartiale, réalisée à partir d'une enquête indépendante sur l'assurance en France.

Une centaine de compagnies et 20 catégories de produits d'assurance couvrant le transport, l'habitation, la santé, la prévoyance, et les loisirs ont été passés en revue. Sur la base de la propension des consommateurs à recommander le produit et de 5 critères qualitatifs (voir l'encadré sur la méthodologie), 131 services d'assurance ont été primés, bénéficiant du tout nouvel « Index Confiance » : un label offrant au consommateur une grille de lecture claire des offres les plus appréciées. Et ce sont 19 mutuelles, 14 compagnies d'assurance, 6 filiales de banques et une de distribution qui ont été distinguées.

La MACIF, primée dans 12 catégories, - notamment pour ses excellentes notes en gestion des sinistres -, sort grande gagnante de ce classement. La mutuelle est sur la première marche dans deux catégories : résidence secondaire et propriétaire non occupant.

La meilleure note (9,19/10) a été attribuée à Thélem Assurances dans la catégorie Assurance multirisque habitation propriétaire, portée par la qualité de son conseil.

Si le classement en habitation (locataire) est le plus diversifié avec AGPM en numéro Un (une association Loi de 1901, initialement destinée aux militaires), une mutuelle en 2e position, une assurance en 3e et Carrefour Assurance en 5e (la seule filiale de distributeur apparaissant dans le palmarès), l'offre d'assurance auto au tiers est aussi diversifiée avec des filiales de banques (Pacifica du Crédit Agricole est numéro Un), des assureurs et des mutuelles apparaissant en bonnes positions.

Les mutuelles sont bien positionnées en assurance habitation (propriétaire) et en complémentaire santé. Les banques excellent en assurance décès.

La méthode de l'enquête

L'ISAC by Statista a réalisé en octobre dernier une enquête auprès de consommateurs français afin de récolter leurs avis sur les assurances.

Interrogés via un panel en ligne, ils ont pu répondre de façon anonyme, en toute indépendance. 20 catégories ont été analysées, couvrant plus de 100 assurances. Plusieurs critères d'évaluation ont été pris en compte : la propension des consommateurs à recommander ces assurances à leurs entourages, la qualité de gestion des sinistres, du conseil et du service client, le rapport qualité-prix ainsi que la transparence.

À partir des réponses données, une note finale sur 10 a été calculée. La taille des classements a été définie en fonction des catégories : lorsque plus de 50 assurances ont pu être évaluées, les 10 meilleures ont été primées, lorsque plus de 30 assurances ont pu être évaluées, les 5 meilleures ont été primées et lorsque moins de 30 assurances ont pu être évaluées les 3 meilleures assurances ont été primées.

Toutes les assurances ayant obtenu plus de 8,2/10 ont reçu 5 étoiles, et celles ayant obtenu plus de 7/10 ont reçu 4 étoiles. Aucune assurance ayant reçu moins de 4 étoiles n'a été primée.

>> Retrouvez l'ensemble du palmarès des Assurances de Confiance Transports et Loisirs

Assurance : plus de transparence, mais des comparaisons encore Ldifficiles

Si l'assurance moderne est née à la fi n du XVIIe siècle, les principaux textes qui régissent encore ce domaine datent de la fin des années 30, le code des assurances de 1976 venant compléter la loi de 1930. Les pratiques n'ont cessé d'évoluer - et d'être réglementées - vers plus de transparence et d'information. Mais avec son lot d'insatisfactions d'assurés qui ont du mal à choisir parmi une myriade de contrats.

L'assurance a indéniablement évolué vers plus de transparence et plus de facilité pour changer d'assureur ou régler les litiges, les compagnies et les mutuelles ayant largement recours aux supports papiers comme digitaux et aux plateformes téléphoniques pour présenter leurs produits. Et pour informer sur l'évolution des droits des assurés.

Surtout la diversité des offres que ce soit pour une assurance auto/moto, habitation ou complémentaire santé - en termes de garanties ou de conditions d'indemnisation par exemple - rend la comparaison délicate pour le consommateur souvent un peu perdu.

Les services en lignes contribuent à une meilleure prise en charge des demandes. Mais l'assistance d'un conseiller spécialisé est souvent proposée, tant la navigation n'est pas évidente ! Le big data, les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) et les startups sont en embuscade : 80 % des millenials se disent prêts à se tourner vers ces nouveaux entrants, mais seulement 52 % des assurés français selon une récente étude Bain & Co.

>> Retrouvez l'ensemble du palmarès des Assurances de Confiance Habitation

Les complémentaires santé se sont engagées à ne pas répercuter le coût du « 100 % santé »

La mise en place du projet de « reste à charge zéro » pour les prothèses dentaires, auditives et de vue, également dénommé «  100 % santé  » et annoncé le 13 juin par Emmanuel Macron à Montpellier lors du Congrès de la Mutualité française, se met en place dès cette année.

Côté financement, peu avant Noël, les mutuelles, les assureurs et les institutions de prévoyance, reçus au Ministère de la Santé puis à l'Elysée, ont été invités à faire un « effort » en faveur du pouvoir d'achat des Français en 2019. Et ils se sont engagés d'une part à ne pas répercuter le coût de la mise en place du « 100 % santé » cette année dans les cotisations. Et d'autre part à ne pas augmenter les frais de gestion.

L'architecture financière du « 100 % santé » prévoit un budget de 1 milliard d'euros, dont 3/4 seront pris en charge par la Sécurité Sociale, les 250 millions d'euros restants par les complémentaires santé.

Cette réforme prévoit le remboursement intégral de certaines lunettes, prothèses dentaires et audio-prothèses. Cela était devenu une nécessité, alors que 87  % des français qui renoncent à des soins le font pour des raisons financières. Et pour cause : le « reste à charge » aujourd'hui pour les prothèses dentaires est en moyenne de 43 %, de 22 % pour l'optique et de 53 % pour les audio-prothèses.

Progressivement, cette partie à payer par l'assuré va revenir à zéro, si vous choisissez l'offre proposée dans ce nouveau plan « 100 % santé », une offre suffisamment diversifiée pour être attrayante et de qualité. Pour l'optique par exemple, les assurés auront le choix entre 17 modèles de lunettes adulte et 7 modèles enfant.

>> Retrouvez l'ensemble du palmarès des Assurances Santé et Prévoyance

NON___NE PAS PRENDRE // Statista

L'institut de la satisfaction client (ISAC)

L'Institut de la Satisfaction client (ISAC) est un organisme spécialisé sur les expériences client, créé par Statista, leader mondial des statistiques en ligne. Il est composé d'analystes qui réalisent de nombreuses études sur le marché français, et publient régulièrement des palmarès par thèmes. Créé en 2008, Statista réalise également des palmarès en partenariat avec de prestigieux médias internationaux (Les Echos, Forbes, Financial Times).

Contact :

Ewa Galek

Tel. +33 (0) 1 76 36 24 37

Fax. +33 (0) 1 86 26 17 97

E-Mail egalek@indexconfi ance.fr

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :