Entreprendre pour le climat

 |  | 473 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : DR)
Le dernier rapport du GIEC est sorti ce lundi 8 Octobre et le message est assez clair : nous allons droit dans le mur. Sans suspens, l’humanité découvre que la situation est critique à plusieurs égards. Mais le GIEC nous dit aussi qu’il est encore temps de changer pour limiter le réchauffement de la planète à 1,5 degrés.

Puisque nous ne sommes pas ici pour parler du constat, concentrons-nous sur la cible, l'objectif. L'analyse du GIEC nous dit que passée la barre des 1,5°C, les conséquences du dérèglement climatique deviendraient exponentielles : multiplication des catastrophes naturelles et par conséquent du nombre de réfugiés climatiques, élévation du niveau des mers due à la fonte des calottes glaciaires, extinction des espèces 2 fois plus importante, etc. Un phénomène d'emballement aurait ainsi lieu, qu'il faut à tout prix éviter.

L'entrepreneuriat et l'intrapreneuriat, des moyens d'action !

Avec un sujet d'une telle ampleur et une situation aussi critique, il serait tout naturel que les gouvernements prennent des mesures ambitieuses et non-négociables pour inverser la tendance.

A titre d'exemple, d'après les estimations du GIEC, si tous les pays signataires de l'accord de Paris respectaient leurs engagements (ce qu'ils ne font pas pour le moment), le réchauffement climatique atteindrait les 3°C en 2100...

Qu'importe ! La société civile semble de plus en plus préoccupée et prête à s'engager (il n'y a qu'à voir les nombreuses marches pour le climat organisées à travers toute la France), soit en modifiant son mode de consommation (rappelons que chaque acte d'achat est un vote), soit en allant encore plus loin et en proposant des solutions concrètes.

Que ce soit en lançant une startup (entrepreneuriat) ou un projet au sein de son entreprise (intrapreneuriat), des milliers personnes énergiques et motivées travaillent tous les jours à changer le monde. Pour encourager ces bonnes volontés, il existe des événements tel que le Startup Weekend Zero Carbon : un hackathon de 54h qui se déroulera du 26 au 28 Octobre dans les locaux de MakeSense à Paris. Le concept originaire des Etats-Unis a maintenant fait ses preuves : pendant tout un weekend, 60 participants aux profils variés (business, ingénieurs, développeurs, designers) travaillent en équipes pour développer leurs idées, les tester et les transformer en projets réalisables. Le dimanche, un jury de professionnels et experts du sujet élisent les équipes gagnantes, avec à la clé de nombreux lots leur permettant de se lancer véritablement dans l'aventure entrepreneuriale.

Pour cette édition, l'objectif est clair : contribuer à réduire les émissions mondiales de gaz à effet de serre de 45% d'ici à 2030 et de 100% d'ici à 2050 (par rapport au niveau de 2010), conformément aux recommendations du GIEC. Que ce soit dans l'agriculture, la production d'énergie, le transport ou l'industrie, tous les secteurs sont concernés.

Les enjeux ici ne sont pas forcément techniques, ils sont aussi et surtout comportementaux. Comment faire changer de manière relativement drastique les modes de vie de millions de personnes ? Comment réinventer les principes de fonctionnement de notre économie pour relever ce challenge mondial ? Serait-ce la solution pour répondre à la quête de sens des nouvelles générations ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :