HR Team, des services numériques à visage humain

 |  | 779 mots
Lecture 4 min.
« Notre différenciation ne se faisait pas sur les salaires mais sur l'humain et le suivi » pour Laurent Bronzini.
« Notre différenciation ne se faisait pas sur les salaires mais sur l'humain et le suivi » pour Laurent Bronzini. (Crédits : DR)
L’ESN HR Team se différencie par l’importance qu’elle accorde au bien-être de ses collaborateurs. Un parti pris qui lui permet de croître depuis quinze ans, tout en fidélisant des consultants très recherchés sur le marché.

Dans le secteur des ESN (Entreprises de Services Numériques, ex SSII), on trouve de tout. De grands groupes internationaux comme des PME spécialisées. HR Team, créé en 2005, est une entreprise de taille intermédiaire avec 800 consultants dans 12 agences en France et à Bruxelles pour un chiffre d'affaires de 64 M€ en 2020 et une projection de 75 M$ en 2021. Mais la société cofondée il y a quinze ans par Laurent Bronzini et Mickael Dray a quelque chose en plus : une volonté de mettre le bien-être de ses collaborateurs avant la rentabilité ou le business. D'où son nom, HR Team, qui marie les ressources humaines et la notion d'équipe. Après une école de commerce, le fondateur fait ses premières armes dans les services informatiques dans les années 90. « Ce qui me plaisait dans ce métier, c'était déjà la fibre ressources humaines, qu'on trouvait très peu dans les SSII de l'époque » explique Laurent Bronzini.

Après dix ans et une place dans le top management, il démissionne pour créer son entreprise avec l'idée d'insuffler d'autres pratiques dans ce secteur. En 2006, HR Team commence à ouvrir des agences en région à Avignon (où se trouve le siège), Lyon et Toulouse avec un modèle dans lequel le collaborateur est au centre du projet technique des clients. « Notre différenciation ne se faisait pas sur les salaires mais sur l'humain et le suivi » évoque Laurent Bronzini. Un axe RH qui plaît et porte ses fruits, puisque la jeune société échappe rapidement au turn-over très important que connaissent les entreprises de services informatiques.

Ingénieur, RH et business développeur : un trio soudé

Quinze ans plus tard, l'ADN de départ est toujours présent avec un turn-over très bas et une ancienneté des équipes commerciales de sept ou huit ans, une rareté dans ce secteur très concurrentiel. Fin 2008, la petite équipe décide de s'installer à Paris. « Le timing était vraiment mauvais : c'était en pleine crise économique ! Mais nous avons réussi à séduire des collaborateurs et des clients parisiens grâce à notre approche différente » précise le titulaire d'un master de commerce international. À l'opposé des grosses ESN organisées par secteur d'activité et technologie, où il n'est pas aisé de passer d'un secteur à l'autre, HR Team s'engage lors de l'entretien d'embauche à respecter les souhaits de ses nouveaux collaborateurs au minimum durant les deux premières années. « Dès ses premiers pas chez nous, le collaborateur se sent écouté. C'est ce qui nous a permis de grossir de 20 à 30 % par an dans un marché de pénurie des talents » se félicite Laurent Bronzini.

La diversité des clients, des petits éditeurs de logiciels aux grands groupes du CAC 40, est un autre atout pour retenir les consultants. Autre particularité de HR Team : l'ingénieur, le business développeur et un membre des RH forment un trio soudé. Ce qui évite la sensation d'isolement lors des longs projets chez les clients et accélère le temps de réaction en cas de lassitude.

Rencontrer des personnalités de la tech

La société réalise la moitié de son activité à Paris et l'autre en région. Un ancrage dans les territoires qui peut aussi séduire les candidats qui privilégient le cadre de vie, surtout quand ils se marient et fondent une famille. En 2019, c'est l'arrivée au capital d'HR Team de Roland Berger (via son fonds d'investissement B & Capital) seul cabinet de consultants européen de taille mondiale qui réalise 40 % de son activité dans l'ingénierie et les services informatiques. Un rapprochement qui apporte une envergure supplémentaire à l'ESN française. Pour développer sa notoriété dans l'univers foisonnant de la tech, HR Team organise régulièrement des rencontres avec des personnalités influentes issues de ce secteur. Celle du 22 octobre 2020 a accueilli Luc Julia, créateur de Siri et vice-président de l'Innovation chez Samsung Electronics, une sommité reconnue dans le monde de l'intelligence artificielle. Le 28 janvier à 19 H, ce sera au tour de Xavier Fischer, CEO de DatakaLab, la startup qui développe des algorithmes d'analyse de l'image par ordinateur et qui aide par exemple la RATP à détecter le port du masque.

Des événements ouverts à tous qui permettent d'asseoir la légitimité du groupe. Malgré la crise sanitaire, le fondateur d'HR Team est optimiste pour les mois à venir : « depuis septembre, le marché a repris et les projets ont afflué. Nous n'avons jamais connu une rentrée aussi excitante ». HR Team a d'ailleurs ouvert trois nouvelles agences en janvier et étudie des opportunités de croissance externe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :