Interview de Magalie Gréa, nouvelle Directrice générale de l’UNADEV

 |   |  533  mots
Magalie Gréa, Directrice générale de l’UNADEV.
Magalie Gréa, Directrice générale de l’UNADEV. (Crédits : DR)
Magalie Gréa, nouvelle Directrice Générale de l'UNADEV, revient sur l'appel à projets lancé le 9 juillet dernier, et des conclusions à en tirer.

Dans quel but a été lancé l'appel à projets ?

A travers cet appel à projets, l'UNADEV souhaitait renforcer sa notoriété et son rayonnement. Nous avons une expertise forte dans le champ du handicap visuel, et une capacité à soutenir les actions de partenaires. Aborder l'innovation par le prisme de l'accessibilité est ainsi une opportunité formidable de reconnecter les acteurs privés comme publics à leur rôle sociétal. Il s'agissait pour nous de trouver un cadre incitatif pour que des projets innovants se concrétisent, qui proposent des solutions complémentaires à nos bénéficiaires. C'était aussi l'occasion de repenser notre propre manière de travailler, de nous ouvrir à plus de collectif et de mobiliser de nouveaux partenaires. S'allier avec ces nouvelles compétences nous a permis d'avancer, de repérer les éventuels obstacles à la mise en œuvre de l'innovation, d'évaluer la manière dont les projets présentés pouvaient s'inscrire dans le temps etles conditions nécessaires pour dupliquer ou déployer les projets à plus grande échelle... Cela a été très riche.

Quels sont les premiers enseignements que vous tirez de cet appel à projets ?

L'appel à projets a été lancé officiellement le 9 juillet 2019. Les candidats devaient répondre pour le 10 septembre. En dépit d'un délai court, nous avons enregistré 109 candidatures, soit bien plus que nous ne l'imaginions. Sans doute d'autres porteurs de projets auraient pu répondre... S'il est encore trop tôt pour tirer des conclusions, l'appel à projets a mis en avant certains points intéressants. Les lignes bougent en termes de transformation sociétale. Un tel niveau de participation est un signal fort qui montre l'intérêt pour le sujet et l'attente des porteurs de projets d'un partenariat avec nous, association reconnue d'assistance et de bienfaisance. Par ailleurs, nous avons également été surpris par la diversité des projets. L'ensemble du périmètre de l'AP a été couvert : nouvelles technologies, éducation/formation, accessibilité, mobilité, socioculturel, sport, , recherche... l'éventail des propositions était extrêmement varié, mobilisant tout aussi bien des start-up, que des associations ou encore des organismes publics.

Comment ont été sélectionnés les projets ?

Nous avons été accompagnés par l'agence Ellyx, spécialiste du management de projet social innovant, pour analyser les projets, Après cette analyse, une soixantaine de projets a été réorientée vers un autre processus interne qui nous permettra de prendre le temps de mieux les étudier et 31 dossiers ont été retenus pour le jury de l'appel à projets. Les projets finalistes ont été présentés le mercredi 25 septembre au jury, composé d'une dizaine de personnes issues de sphères différentes. Une moitié émanant de l'UNADEV, l'autre moitié de partenaires associés dont un représentant du Conseil Départemental, de l'Agefiph, d'Aquitaine Sciences Transfert, de Bordeaux Mécènes Solidaires et de La Tribune, permettant d'assurer la transversalité des regards dans l'évaluation des projets. 20 lauréats ont été sélectionnés pour une enveloppe d'1,5 millions d'euros. Pour la suite, nous serons aux côtés des lauréats pour les accompagner et soutenir la réussite de leurs projets..

Découvrez la liste complète des 20 lauréats de l'appel à projets de l'UNADEV !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :