L’UNADEV alloue 1,5 millions d’euros pour l’inclusion des personnes aveugles et malvoyantes

 |   |  643  mots
(Crédits : Appa)
L’UNADEV a lancé son appel à projets national qui vise à soutenir des initiatives permettant l’autonomie, l’insertion professionnelle, l’inclusion sociale, ou encore l’accessibilité aux personnes malvoyantes et déficientes visuelles qui font face à ces défis au quotidien. La mobilisation inédite pour cette première édition, avec 109 dossiers déposés, est un signal fort qui témoigne de l’appétence pour une évolution sociétale majeure.

« En France, plus d'un million d'individus sont malvoyants. Pourtant, il reste énormément à faire pour que chaque personne trouve sa place dans notre société » rappelait l'UNADEV, l'Union nationale des aveugles et déficients visuels dans son appel à projets. Cette association souhaitait, avec cette initiative, « aller au-delà des actions menées » actuellement. « Nous souhaitons ouvrir cet appel à projets aux acteurs qui ne savent pas que nous existons et qui n'auraient pas forcément prévu dans leurs actions d'inclure un volet sur le handicap visuel », explique Laurence de Saint Denis, vice-présidente de l'Unadev.. Dédié à l'émergence de projets innovants en matière d'inclusion dans tous les domaines du quotidien (mobilité, accessibilité dans les loisirs, le sport...), de l'insertion professionnelle, ou encore de la recherche, l'appel à projets a mobilisé autant les acteurs privés que publics. La forte mobilisation en dit long sur une volonté collective inclusive et sur cette question sociétale finalement : que mettre en œuvre pour aider nos pairs à mieux vivre l'inconfort radical de leur aventure singulière ?

L'accès à l'autonomie, à la citoyenneté, au travail ont été envisagés sous plusieurs angles avec audace et créativité, comme en témoignent les projets lauréats « Rencontres Socialement improbables » par Aquitaine Culture, une sorte d'incubateur pour l'insertion professionnelle animé par des artistes et des médiateurs, ou encore le développement d'une application pour la pratique de la voile déjà encours par l'association ORION, sans parler des contenus pédagogiques interactifs pour l'éducation des enfants... Les projets de l'Université Paris Est Marne La Vallée sur la discrimination, comme celui d'Unis Cité pour un plan d'accompagnement de jeunes en situation de handicap visuel, ou encore celui de la Fondation Valentin HAUY sur une solution innovante d'aide à l'autonomie ont également séduit le jury.

« Quand j'ai rejoint l'UNADEV en septembre, j'ai découvert des personnes impressionnantes d'autonomie, avec des histoires de rebonds parfois incroyables. C'est un bel exemple. L'UNADEV travaille à faire changer le regard sur les personnes malvoyantes en favorisant l'inclusion. Il faut considérer une personne par rapport à ses atouts, et pas juste dans ses capacités ou en l'occurrence par rapport à ses carences, » souligne Magalie Gréa, toute nouvelle Directrice générale de l'UNADEV et qui connait bien les enjeux du secteur. , Ancienne Directrice générale d'Handicap International France, elle présente un profil expérimenté avec plus de 20 ans d'expérience dans le management de structures caritatives mais également un début de carrière dans le privé à la création et à la direction d'un centre de profit européen au sein du groupe agroalimentaire Mars. .

Installée à Bordeaux depuis 1929, l'UNADEV est au service de plusieurs milliers de bénéficiaires, emploie environ 200 personnes réparties sur tout l'hexagone, entre le siège social, les huit centres régionaux et l'EHPAD Louis Braille, avec un budget d'environ 30 millions d'euros pour son fonctionnement, financé à 90% par les dons de ses membres bienfaiteurs. Magalie Gréa qui prend ses fonctions l'année des 90 ans d'existence de l'UNADEV, compte bien apporter un souffle nouveau, notamment en agissant pour plus d'inclusion et en revenant au cœur des missions sociales de l'association, avec de nouvelles stratégies, de nouveaux leviers pour agir et de de nouvelles pratiques de mise en œuvre de ses missions. C'est en faisant progresser l'organisation que nous tendrons, au-delà de la théorie, « à une société réellement inclusive qui permette à chacun de trouver sa place et de s'épanouir avec bienveillance. Le milieu associatif a une temporalité différente, nous avons la volonté de travailler avec les équipes, la gouvernance et les parties prenantes pour affirmer notre ambition autour de nos trois missions que sont l'accompagnement des déficients visuels, la sensibilisation au handicap visuel et le soutien à la recherche. »

Découvrez la liste complète des 20 lauréats de l'appel à projets de l'UNADEV !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :