La Poste, c'est bien plus que la poste...

 |   |  846  mots
(Crédits : DR)
L’entreprise publique vient de fêter les 10 ans du Lab Postal. L'évènement a réuni les partenaires de La Poste, experts et start-uppers de son écosystème. Nombreuses sont les innovations sorties du Lab Postal qui ont été mises au service du public.

Des voitures de La Poste équipées de capteurs pour vérifier l'état des routes, détecter les déchets laissés dans la nature et bientôt, la qualité de l'air ; des services d'authentification (blockchain) et de sauvegarde de documents dans des coffres-forts électroniques (Digiposte) et bien sûr, des systèmes connectés qui rassurent les personnes âgées et leurs proches, grâce à Veiller sur mes parents... La Poste s'est réinventée depuis plusieurs années, en commercialisant toujours plus de services innovants auprès des particuliers et des entreprises.

Et nombreuses sont ces innovations qui sont nées grâce au Lab Postal. Initié en 2009 dans le but de sensibiliser les collaborateurs de La Poste aux enjeux de la transformation digitale, le Lab Postal est vite devenu un rendez-vous immanquable pour ses 250 000 collaborateurs. Il vise à stimuler l'innovation et accélérer des start-up sélectionnées pour leurs technologies - drones, robots, textiles connectés, blockchain..., technologies qui pourront ensuite être déclinées en produits tous publics, proposés par La Poste ou d'autres sociétés.

Du Lab au marché

« Le numérique est un outil puissant et sa valeur réside dans le physique », a souligné Nathalie Collin, Directrice générale adjointe du Groupe La Poste, en charge du numérique et de la communication, lors de la célébration des 10 ans du Lab Postal, les 19 et 20 juin à l'Elysée Montmartre, dans un décor calqué sur l'esthétique de « 2001, l'Odyssée de l'espace », avec dans son lieu d'exposition plus de 60 projets innovants présentés. « Notre mission de proximité se double d'une ambition de démocratisation des innovations », a-t-elle ajouté. Premier réseau commercial en France, avec 17 000 points de contacts, La Poste bénéficie en effet d'une situation privilégiée pour atteindre cet objectif.

De nombreuses réussites incarnent sa philosophie d'open innovation. Depuis la première voiture électrique, déployée en 2012 - « dotant La Poste de la plus grande flotte de ce type au monde », pointe Nathalie Collin -, à Facteo, le téléphone intelligent professionnel, lancé en 2015, et qu'utilisent aujourd'hui 72 000 facteurs, pour faire signer un recommandé, par exemple, et « faisant de La Poste la plus grande flotte de smartphones professionnels au monde », s'enorgueillit-elle.

Au service du public

La Poste ne va pas s'arrêter en si bon chemin ! Ainsi, toujours au service du public, l'entreprise, après avoir répondu à un appel d'offres de la Région Ile-de-France avec trois partenaires (Transdev, Cyclez et Vélogic), va mettre 10 000 vélos électriques à disposition des Franciliens. Mieux encore, elle a mis en relation une start-up de son écosystème, Lancey, qui en récupérera les batteries électriques pour les implanter dans ses produits phares, des radiateurs intelligents.

Quant à Docaposte, filiale de La Poste dédiée à la transformation numérique des entreprises et du secteur public, « dont les serveurs sont en sécurité en France », souligne Olivier Senot, son Directeur des nouveaux services, elle vient d'annoncer la création d'une initiative, Archipels, avec la Caisse des dépôts, Engie et EDF, en vue de se positionner en nouveau tiers de confiance, via la blockchain - « un système qui n'a jamais été piraté », précise encore Olivier Senot. Elle offrira prochainement un service d'authentification de documents, tels qu'un justificatif de domicile nécessaire à l'ouverture d'un compte en banque ou la location d'un logement. Autre projet, celui que Geoptis, filiale du Groupe La Poste, mène avec Atmotrack, premier réseau de micro capteurs de qualité de l'air déployés à travers le monde, visant à équiper les voitures de La Poste de capteurs pour déterminer la qualité de l'air. Des tests ont déjà eu lieu à Nantes, Angers et Lyon. D'autres seront lancés prochainement à Grenoble.
« Les réussites de Lancey et d'Atmotrack illustrent la pertinence de notre modèle d'innovation avec les start-up qui permettent à La Poste de proposer plus rapidement de nouvelles solutions aux collectivités locales et aux entreprises », indique à cet égard Vanessa Chocteau, Directrice du programme d'accélération de start-up
French IoT de La Poste. Compte tenu des succès de démocratisation des innovations présentées au Lab Postal, il n'y a vraiment rien d'étonnant à cela !

---

L'évènement Lab Postal à l'Elysée Montmartre a également été l'occasion de remettre le 2e coup de coeur La Poste #FemmesduNumérique. Il est allé à What About Yours (WAY), représentée par Jade Duraz, la fondatrice. Premier réseau social d'orientation, WAY permettra aux lycéens et aux étudiants de recueillir des informations de première main sur les filières, la vie d'étudiant, les débouchés, afin de choisir leurs études dans de meilleures conditions. La Poste, qui soutient des projets portés par des femmes déposés sur la plateforme de financement participatif KissKissBankBank, filiale de La Banque Postale, abondera de 50 % le montant qui sera collecté. Une façon pour La Poste de dynamiser la présence, encore très faible, des femmes dans le numérique...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :