La Poste lance au CES de Las Vegas le carnet numérique santé

 |   |  177  mots
(Crédits : DR)
Pour sa quatrième participation au CES, le groupe La Poste a annoncé le lancement d'une application dédiée à la santé numérique pour mettre en lien les patients, les objets connectés et les professionnels de santé.

Depuis 2015, le groupe La Poste est présent au salon CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas. Dans ses valises, des 15 startups spécialisées dans IoT dans plusieurs catégories : smart city, médical, bien-être au travail, transport.

Pour cette nouvelle édition du CES, le groupe La Poste présent une nouvelle application, qui sera disponible gratuitement dès mardi sur les smartphones et tablettes. Objectif : conforter ces ambitions dans l'e-santé en lançant une application mobile pour permettre aux particuliers de collecter et gérer leurs données médicales stockées sur la plateforme sécurisée de sa filiale Docapost.

La stratégie : s'appuyer par quelques partenariats industriels dont la startup Visible Patient qui propose un service en ligne de modélisation 3D permettant à un expert médical de disposer d'un clone virtuel réalisé à partir d'une image IRM ou scanner. Rencontre au coeur du CES de l'alliance de l'innovation et celle de la proximité humaine avec Olivier Vallet, Président Directeur Général et Luc Soler, Président Visible Patient.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/01/2018 à 11:19 :
Peut être devraient ils se focaliser sur un secteur en plein boom, celui du commerce en ligne et de la livraison des colis.
Pour le moment, les points relais font mieux, avec des plages horaires plus souples.
Quand aura t'on des bureaux de poste accessibles 24 h/24 - 7 jours /7, pas obligatoirement avec des guichetiers, mais avec des automates.

C'est bien que la Poste "se bouge", mais d'un autre côté on se demande ce qu'ils vont faire dans le secteur de la santé. C'est quoi leur leur expertise ou leur valeur ajoutée dans ce domaine ?
Déjà que dans pour la banque on peut s’interroger sur la confidentialité des données... j'imagine bien tout un village et des élus politiques informés non seulement sur les comptes en banque, mais aussi sur l’état de santé des citoyens.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :