Plus qu'une banque : la Banque des Territoires

 |   |  1055  mots
(Crédits : DR)
En articulant performance économique et proximité avec les territoires, la Banque des Territoires créée en 2018 soutient et finance les projets des villes et des villages dans de nombreux domaines (logements sociaux, énergie renouvelable, déploiement de la fibre, mobilité, gestion de l’eau…). Ses implantations dans tous les territoires et l’accompagnement efficace qu’elle met en œuvre lui ont permis de rendre possibles des centaines de projets.

On l'entend souvent, ce ne sont pas les idées ni les projets qui manquent, mais bien souvent les moyens de les réaliser... et pas que financiers. Dans nos territoires, les nouveaux enjeux demandent des réponses concrètes : phénomène de métropolisation et de densification des villes, nouveaux modes de vie et nouveaux usages liés à la digitalisation et le besoin de services plus croissant, enjeux climatiques et environnementaux. Les territoires veulent s'adapter et se transformer. Parce que la France ne peut faire abstraction d'une partie de sa population, parce que le temps presse et que les initiatives locales doivent être approuvées et financées à proximité de ceux qui les prennent, la Caisse des Dépôts a créé en 2018 la Banque des Territoires. En à peine un an, elle a déjà permis l'élaboration et le déploiement de projets d'avenir innovants, audacieux et ambitieux qui contribuent chacun activement à réduire les fractures territoriales et à assurer le développement de territoires plus attractifs, durables, connectés et inclusifs. « La Caisse des Dépôts a toujours œuvré de concert avec les collectivités. Mais, là, nous voulions en faire davantage, être plus proche d'elles et encore plus à l'écoute de leurs besoins spécifiques pour accompagner la construction des territoires de demain, notamment en matière de dynamisme des cœurs de ville, de transformation du tissu industriel, d'offre de logement et d'accès au très haut débit. C'est ce que nous avons fait avec la Banque des Territoires » explique Olivier Sichel, directeur de la Banque des Territoires.

Un Triptyque gagnant : l'accompagnement, le conseil et l'innovation

Pour atteindre ces objectifs d'intérêt général, il a fallu faire émerger les projets. Mois après mois, les échanges réguliers avec les acteurs et décideurs territoriaux sur le terrain ont permis à la Banque des Territoires de les accompagner pour à la fois mieux cerner leurs besoins et les projets qui permettraient d'y répondre, mais également pour leur fournir les moyens de les concrétiser. Cet accompagnement peut débuter dès la phase amont du projet avec le financement par la Banque des Territoires d'études pour définir, initier et structurer le projet. Il se poursuit avec la mobilisation de ses capacités de financement, que cela soit sous forme d'investissements en fonds propres ou sous forme de prêts pour financer les projets des collectivités locales et des organismes de logement social. C'est ce qui est proposé aux collectivités, clientes de la Banque des Territoires, dans le cadre du Plan Action Cœur de Ville par exemple. C'est également le cas avec le Plan logement lancé en 2018 et complété en 2019 pour accompagner la transformation du secteur du logement social et qui propose une gamme complète de produits innovants.

De Nouméa aux Hauts-de-France, des territoires plus attractifs, durables, connectés et inclusifs

Si des résultats ont été obtenus si vite, c'est que chaque projet est analysé et défendu au cœur des collectivités. « Nous sommes garants de l'épargne des Français, nous devons donc également l'être de notre analyse financière des projets. Quels qu'ils soient nous apportons de la proximité à nos clients, à travers nos implantations territoriales, afin de leur proposer en fonction de leurs besoins et de leurs spécificités, la plus large palette d'offres et de services » rappelle Olivier Sichel. Tous les territoires en bénéficient, de la métropole aux Outre-mer. Pour plus d'attractivité, à Nouméa par exemple, la Banque des Territoires a contribué à la mise en place d'un bus au haut niveau de service en prêtant 73 M€ au Syndicat Mixte des Transports Urbains du Grand Nouméa. Pour un territoire plus durable, elle contribue au projet de transformation de Fessenheim (Haut-Rhin) et à la rénovation énergétique des bâtiments publics grâce au dispositif innovant d'Intracting, comme c'est le cas pour 30 bâtiments publics, dont

15 écoles et crèches, à Ajaccio. Pour des territoires plus inclusifs, la Banque des Territoires soutient notamment la réhabilitation de l'habitat minier dans les Hauts-de-France. Enfin, elle agit au bénéfice de territoires plus connectés en participant au déploiement du Très Haut Débit dans les zones les moins connectées, comme c'est le cas récemment en Loir-et-Cher et en Indre-et-Loire où elle a investi près de 72 M€. Ainsi « Nous favorisons la solidarité entre les territoires, en soutenant les projets qui contribueront à organiser les indispensables interactions entre les Métropoles, les villes moyennes et la ruralité » confirme son directeur.

Un engagement client sur le long terme grâce à des produits spécifiques

En avril la Banque des Territoires a signé aux côtés du Premier ministre Edouard Philippe, le Pacte Productif (2010 - 2022). Ce Second Plan Logement déployé par la Banque des Territoires a été dévoilé en mai pour soutenir les efforts d'investissement des organismes de logement social par de nouvelles offres innovantes, pour certaines déployées sur du très long terme (titres participatifs, 5 Md€ de nouveaux prêts aux collectivités locales, prêts fonciers à 80 ans).

Autre exemple d'engagement sur le long terme : l'offre de financement sur des thématiques précises d'intérêt général comme l'éducation, la mobilité ou l'assainissement de l'eau. Trois nouveaux produits ont été lancés cette année pour répondre en particulier à ces besoins : L'Edu Prêt (1 Md€), pour soutenir la construction, la rénovation et l'extension de bâtiments éducatifs et de leurs équipements associés sur des durées pouvant aller jusqu'à 40 ans, le Mobi Prêt (2 Md€) pour soutenir les investissements dans le secteur de la mobilité sur des durées pouvant aller jusqu'à 50 ans, et l'Aqua Prêt (2 Md€) pour financer des travaux sur les infrastructures d'eau potable, d'assainissement des eaux usées et les ouvrages de gestion des eaux pluviales, sur des durées pouvant aller jusqu'à 60 ans.

La force de la Banque des Territoires est donc d'accompagner les collectivités avec plus de proximité en répondant précisément et rapidement aux besoins de tous. Un engagement qu'elle tient et qu'elle prouve au quotidien au regard des moyens mis en place pour améliorer le cadre de vie de tous les Français.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/09/2019 à 14:42 :
Salut à tous, moi c'est Géraldine. Je viens très humblement partager ma joie avec vous après
avoir été le larbin plus d'une fois des arnaqueurs africains concernant le prêt entre particuliers.
Il y de cela quelques mois je faisais mes recherches sur le net pour obtenir un prêt afin de payer
mes factures et mes dettes et de créer mon propre Salon de coiffure. Et par pur hasard je suis tombée
sur le témoignage d'une personne parlant de Mme Marie-France Gabrielle Blanche Piret
qui offre des prêts. Alors j'ai décidé de tenter ma chance et étant désespérer je m'attendais encore
à une arnaque jusqu'à 72h après ma demande de prêt quand un matin j'ai reçu un message de ma banque me
signalant la venue sur mon compte d'une somme de 32.000€. Sans plus attendre j'ai recontacté cette
madame qui vraiment m'a confirmé que le virement avait été fait. Alors afin d'aider ceux qui sont dans
le même besoin comme moi j'ai décidé de témoigner pour cette madame elle fait vraiment preuve du prénom qu'elle porte. Vous pouvez la contacter par mail: piret_marie-france@outlook.fr

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :