Un beau succès pour la 1ère soirée de Gala de la Fondation ISAE-SUPAERO

 |   |  506  mots
Philippe Forestier, Président de la Fondation et Joël de Rosnay, biologiste et prospectiviste.
Philippe Forestier, Président de la Fondation et Joël de Rosnay, biologiste et prospectiviste. (Crédits : Fondation ISAE-SUPAERO/Laurent Juillard)
130 invités, amis, mécènes et bénévoles de la Fondation, ont répondu présent au premier Dîner de gala qu’elle organisait à Paris pour célébrer ses 10 ans. Au programme, le témoignage de bénéficiaires et un invité de marque en la personne de Joël de Rosnay¹.

C'est sous la coupole de verre d'un salon parisien du 8e arrondissement que la Fondation a réuni, pour leur témoigner sa reconnaissance, les anciens élèves, parents d'élèves, représentants d'entreprises mécènes, personnalités toutes engagées à ses côtés, autour d'un dîner et d'une série d'interventions éclairantes sur le futur de l'École, de sa Fondation, mais aussi de l'industrie et de notre société.

Joël de Rosnay : « l'IA doit être rebaptisée en Intelligence Auxilliaire... »

Philippe Forestier, Président de la Fondation, a invité le biologiste et prospectiviste Joël de Rosnay à partager sa vision humaniste sur le futur d'un monde en pleine mutation notamment grâce au développement exponentiel de l'IA. Quand beaucoup s'entendent à y voir les pires menaces pour l'humanité, Joël de Rosnay plaide en revanche pour l'optimisme et l'avènement de l'hyperhumanisme, c'est-à-dire les bienfaits d'une « Intelligence Auxilliaire qui a la capacité de nous augmenter nous-mêmes », d'accroitre nos compétences.

Interviewé ensuite par Philippe Mabille, Directeur de la rédaction de La Tribune, partenaire de l'événement, le prospectiviste et écrivain s'est exprimé sur la question de la quête de l'accès à l'information ou comment Internet va être l'outil de la communication mondiale, et sur sa vision du système éducatif.

Aux côtés de donateurs particuliers, de nombreuses entreprises mécènes étaient représentées à cette soirée, à commencer par MBDA en la personne de son Secrétaire général Olivier Martin et DASSAULT SYSTEMES dont Philippe Forestier est l'un des membres fondateurs, qui ont également soutenu l'organisation de cet événement.

L'intervention d'Olivier Lesbre, Directeur général de l'ISAE-SUPAERO, puis le témoignage de 3 bénéficiaires ont enfin apporté un éclairage très apprécié sur l'évolution de l'École et le rôle de la Fondation dans son développement. Des actions concrètes portées par des ambassadeurs applaudis chaleureusement : Frédéric Dehais (D 2004 S, professeur à l'ISAE-SUPAERO et porteur de la chaire AXA dédiée à la « Neuroergonomie pour la sécurité aérienne »), Inès Belgacem (S 2016, doctorante en planétologie) et Vincent Lecrubier (S 2011 et D 2016, vice-président de la Fédération française de Canoë-Kayak, co-fondateur de la start-up Sterblue), ces deux derniers étant également marraine et parrain du programme d'ouverture sociale étudiante OSE l'ISAE-SUPAERO.

--------

¹Joël de Rosnay est l'auteur de plusieurs ouvrages scientifiques destinés à un grand public, dont « Le Macroscope » 1975 ; « L'homme symbiotique, regard sur le troisième millénaire », Seuil, 1995, « La révolte du pronétariat », Fayard, 2002, « 2020 les scénarios du futur », Fayard, 2008, « Et l'Homme créa la vie : la folle aventure des architectes et des bricoleurs du vivant », avec Fabrice Papillon, Éditions LLL, 2010. « Surfer la Vie », éditions LLL, 2012. « Je cherche à comprendre...les codes cachés de la nature » chez LLL, 2016. Son dernier livre "La symphonie du vivant : comment l'épigénétique va changer votre vie" est paru chez (LLL) 2018.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :