WAI by BNP PARIBAS soutient les entreprises innovantes qui s’engagent pour la société

 |  | 885 mots
Lecture 5 min.
De gauche à droite : Vincent Le Sann, Directeur Général Adjoint de Portzamparc ; Francine Bertrand, Directrice du
WAI Paris ; Dorothée Julliand, Directrice de WAI by BNP Paribas ; Philippe Molas, Directeur Général de BNP Paribas
Développement ; Anne Toupé, Directrice de Participations de BNP Paribas Développement
De gauche à droite : Vincent Le Sann, Directeur Général Adjoint de Portzamparc ; Francine Bertrand, Directrice du WAI Paris ; Dorothée Julliand, Directrice de WAI by BNP Paribas ; Philippe Molas, Directeur Général de BNP Paribas Développement ; Anne Toupé, Directrice de Participations de BNP Paribas Développement (Crédits : Arthur Veron - BNP PARIBAS WAI)
En 2012, BNP Paribas créait le WAI, « We Are Innovation ». Ce label réunit toutes les entreprises innovantes françaises que la banque accompagne, aussi bien pour se constituer un capital en fonds propres que pour effectuer son introduction en bourse. Santé, éducation, énergie, foodtech… tous les secteurs sont concernés. Un seul critère : s’engager à innover au service de la société.

« Accompagner les entreprises qui innovent, celles qui impactent positivement la société et l'environnement, une évidence aujourd'hui, mais en 2012, c'était se montrer précurseur et visionnaire. Pourtant, c'est le choix qu'a fait BNP Paribas en créant le WAI, "We Are Innovation", le dispositif qui accompagne toutes les sociétés qui innovent. Que leur domaine soit celui de la santé, de l'éducation, de l'environnement ou de l'énergie, chez BNP Paribas, nous sommes convaincus que l'avenir s'écrit grâce à elles », c'est ainsi que Dorothée Julliand, directrice du WAI, présente le dispositif. Capables d'avoir une compréhension fine des business model de ces sociétés à la croissance singulière, les chargés d'affaires du WAI vont au-delà du rôle classique du banquier. Ils savent identifier où chaque entreprise se situe dans son développement, ils comprennent les spécificités du secteur, les besoins et les perspectives de croissance. Ainsi, un entrepreneur qui réunit sa première somme d'argent en love money pour se lancer n'aura pas les mêmes besoins que celui en série A ou B qui pense déjà à l'international. Avec le WAI, l'accompagnement s'inscrit dans le temps et sur mesure.

Une caractéristique fort appréciée des clients, comme en témoignent Sébastien Peltier et Jocelyn Pineau, cofondateurs de Valbiotis, qui crée des produits de nutrition-santé visant à réduire le risque de pathologies métaboliques majeures : « Dès le début, nos chargés d'affaires se sont montrés intéressés par notre projet alors que notre chiffre d'affaires était proche de zéro. Ils ont fait l'effort de comprendre un projet comme le nôtre, le domaine dans lequel nous évoluions et ses contraintes. Nous nous sentons en pleine confiance et souhaitons poursuivre le partenariat amorcé avec BNP Paribas. »

Mais le WAI n'agit pas seul : pôles de compétitivité, business angels, fonds d'investissement... les sociétés innovantes baignent dans un écosystème très porteur. Régulièrement, elles sont aussi mises en lumière lors d'événements dont BNP Paribas est partenaire, ou qu'elle organise, comme les WAI Connect. Ils favorisent les connexions entre entreprises clientes de la Banque qui ont besoin de se transformer et sociétés innovantes à l'affût de nouveaux clients.

Un accompagnement financier sur mesure

Les fonds propres sont un levier essentiel pour les entreprises innovantes, qui ne peuvent pas se financer majoritairement par de la dette bancaire. Sur ce plan, le WAI s'appuie notamment sur deux filiales de la Banque. BNP Paribas Développement, qui investit en fonds propres dans le capital de certaines entreprises, dont des sociétés innovantes avec une équipe de « venture capital » dédiée, et Portzamparc, spécialiste des opérations en Bourse Small & Mid Caps, la Bourse étant un bon moyen de gagner en visibilité et de continuer à se développer. Les deux fondateurs de Valbiotis, qui a fait son IPO en 2017 suivie de plusieurs augmentations de capital sur le marché conseillées par Portzamparc, témoignent : « Avec notre levée de 12 millions d'euros lors de l'IPO, nous avons pu internaliser notre plateforme Discovery & pré-clinique, recruter de nouveaux collaborateurs et lancer des études cliniques qui ont donné lieu à un premier partenariat avec Nestlé Health Science, entre autres. »

Récemment, Portzamparc a mené l'introduction en Bourse de deux sociétés françaises, Pherecydes Pharma, qui développe des traitements antibactériens (8 millions d'euros levés) et Hydrogen Refueling Solutions, fabricant de stations de ravitaillement en hydrogène (97 millions d'euros levés). « La centaine de banquiers du WAI partout en France accompagne 3 500 sociétés aujourd'hui, dont 78 % des sociétés du Next40 et 73 % des sociétés du FT120. Depuis sa création, le WAI a mobilisé plus de 120 millions d'euros en fonds propres dans les sociétés innovantes, via BNP Paribas Développement et via des fonds d'investissement partenaires », conclut Dorothée Julliand.

/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Rencontre avec Laure Cohen, CEO de Certideal

BNP Certideal

Présentez-nous Certideal.

Certideal est né d'un double constat : nombre de téléphones restaient dans leur placard et lorsqu'on voulait s'en acheter un d'occasion, il était impossible de s'assurer de sa qualité. Mon associé et moi avons décidé de créer une plateforme d'achat et de revente de téléphones reconditionnés, en maîtrisant la chaîne d'approvisionnement, et offrir à nos clients une garantie de 24 mois totalement équivalente à celle du neuf. En donnant une seconde vie à des téléphones, notre démarche s'inscrit dans le cycle vertueux de l'économie circulaire, car la consommation responsable est notre priorité.

Quel rôle a joué BNP Paribas dans votre développement ?

Certideal a vu le jour fin 2015 et BNP Paribas Développement est entré à son capital le 30 mars 2020. Cela nous a permis d'effectuer notre deuxième levée de fonds et de réunir 8 millions d'euros. Avec cette somme nous avons pu nous ouvrir à l'Italie et à la Belgique, réaliser une campagne marketing télévisée et doubler l'équipe. BNP Paribas est un partenaire idéal : c'est une banque qui bénéficie d'une image de grande fiabilité et qui est réputée pour l'excellence de ses relations humaines. Je sens que Certideal va aller loin avec BNP Paribas.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/04/2021 à 12:40 :
Ni les banques ni l'état n'ont de légitimité ni capabilité à comprendre l'innovation, ceci devrait être l'affaire des PMI/ETI des domaines proches d'icelle mais issues d'autres régions que le projet lui-même.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :