Le Crédit Agricole Normandie veut s'adapter à ses clients

 |   |  431  mots
A travers plusieurs mesures, le Crédit Agricole Normandie souhaite se rapprocher de ses clients.
A travers plusieurs mesures, le Crédit Agricole Normandie souhaite se rapprocher de ses clients. (Crédits : Reuters)
La Caisse régionale du Crédit Agricole a décidé de revoir à la hausse les horaires d'ouverture de ses agences. Cette démarche s'inscrit dans une stratégie plus large de rapprochement avec ses clients.

Le Crédit Agricole Normandie, qui recouvre les départements du Calvados, de la Manche et de l'Orne, a décidé le 4 septembre dernier d'harmoniser les horaires d'ouverture de ses agences, en les étendant le samedi après-midi, jusqu'à 16h15. Elles sont ainsi ouvertes au public cinq jours complets sur sept, et six jours dans les zones urbaines, comme Caen, Cherbourg, Alençon ou encore Saint-Lô. Autre nouveauté, il est désormais possible de prendre rendez-vous avec son conseiller même lorsque l'agence est fermée, si le besoin se fait réellement sentir.

Ce changement s'inscrit dans un contexte d'évolution générale pour le Crédit Agricole au niveau national, qui entent se démarquer de ses concurrents. Alors que ceux-ci se tournent majoritairement vers des solutions numériques (applications, sites internet...), la banque a décidé de renforcer sa présence auprès de ses clients. Tout est mis en œuvre pour qu'ils rencontrent leur conseiller le plus facilement possible, et ce même s'ils travaillent toute la semaine, sans possibilité de se rendre à leur agence.

À contre-courant de ses concurrents

Cette stratégie se traduit également par une politique d'ouverture de points de vente ces dernières années, comme à Tollevast, près de Cherbourg et à La Rivière-Saint-Sauveur, près de Honfleur. Cela s'inscrit à contrecourant des autres établissements, qui ont plutôt tendance à réduire leur présence physique. Il en est ainsi de BNP Paribas qui, après avoir fermé 236 agences depuis 2012, a annoncé plus tôt cette année vouloir en ajouter 200 à cette liste d'ici 2020. Un mois auparavant, le groupe BPCE avait lui acté la clôture de 400 d'entre elles, soit 5 % de son réseau. Évidemment, ces suppressions impactent principalement les zones rurales et péri-urbaines.

Enfin, la caisse régionale s'inscrit en faux avec les autres établissements en recrutant continuellement de nouveaux employés. En 2016, elle a embauché 152 conseillers en CDI, et elle en recherche constamment. La preuve : son site de recrutement affiche toujours une quinzaine de postes à pourvoir, la plus grande partie à durée indéterminée. Mais les étudiants ne sont pas en reste. Plus de 250 stagiaires ont été accueillis l'année dernière. 64 alternants sont aujourd'hui présents dans les agences, dont 40 qui sont arrivés en septembre dernier.

Avec tout cela, le Crédit Agricole Normandie souhaite développer une proximité toujours plus grande avec ses clients en élargissant le plus possible la disponibilité de ses conseillers. La possibilité de prendre rendez-vous même lorsque l'agence est fermée représente à elle seule cette volonté de modernisation et d'adaptation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :