Le marché de la parfumerie en France

 |   |  429  mots
(Crédits : DR)
Les cosmétiques répondent à un besoin de bien-être, d’hygiène et de soin du corps. Selon une étude de l’INSEE, les français consacrent 32% de leur budget « apparence physique » aux produits cosmétiques. L’histoire du parfum remonte à l’antiquité, où les Egyptiens et les Grecs brûlaient des essences pour profiter de leurs arômes et pour honorer les dieux et les divinités. Aujourd’hui, la parfumerie a une toute autre place dans notre quotidien. L’an dernier, le marché mondial de la parfumerie a atteint la valeur de 42 milliards de dollars US. Le marché pourrait atteindre les 53 milliards de dollars US en 2025.

La France a une place importante dans l'histoire de la parfumerie, grâce à la ville de Grasse, reconnue comme étant la capitale mondiale des fleurs et des parfums. Plus de 11 tonnes de fleurs de jasmin et 70 tonnes de roses viennent de Grasse. En France, on retrouve même 42 000 ha de cultures de plantes à parfum, médicinales et aromatiques dont 20 000 ha consacrés à la lavande et au lavandin.

La parfumerie : un secteur en constante évolution

Selon une étude de Xerfi/Precepta, le secteur de la parfumerie ne cesse de croître avec 3,4% de parts de marché en plus chaque année. Malgré une forte concurrence, la parfumerie de luxe et les cosmétiques sont en pleine croissance. Loin d'être figé, le marché tend à s'adapter aux exigences des consommateurs. Entre de nombreuses déclinaisons de produits, de nouvelles gammes et une démarche écoresponsable, il est impératif de répondre aux besoins d'une clientèle de plus en plus exigeante. D'autant plus qu'avec les millenials comme cible, les marques rivalisent de créativité pour proposer des produits tendances. Du côté de la cosmétique du luxe, on enregistre un taux de croissance important. Par an, selon Bain & Company, on constate de 4 à 5% de croissance.

La place de la parfumerie en ligne

Les ventes de parfums sur le web constituent 8% des ventes dans le secteur. Avec des offres attractives tout au long de l'année, ces e-commerces de parfumerie en ligne rivalisent avec les grandes enseignes de parfumerie physique. Selon le cabinet EY, d'ici 2021, les ventes vont frôler les 500 milliards d'euros.

La Parfumerie Burdin est un excellent exemple de réussite de digitalisation de la vente de parfums. Parfumerie parisienne depuis 1937, vous y retrouverez un large choix de parfums. Et pour satisfaire encore plus les consommateurs, la parfumerie en ligne propose un service client de qualité à leur disposition, avec des prix compétitifs et des promotions allant de moins 30 à moins 60%, et 3 échantillons offerts.

Le secteur de la parfumerie : d'hier à aujourd'hui

Le secteur de la parfumerie n'est pas détenu que par des grands groupes internationaux. Il existe des TPE et de PME qui participent à l'essor de ce domaine. En France, ils constituent 80% des acteurs du secteur, soit environ 450 sites. Ces entreprises sont créateurs d'emplois avec 55 000 employés à leur actif dont 57% de femmes. A cela s'ajoute des emplois indirects comme les artisans verriers ou les flaconniers. Les professionnels de la cosmétique sont également visibles au sein des réseaux de distribution et des commerces locaux avec 79 000 établissements dont :

  • Les spas ;
  • Les salons de coiffure ;
  • Les hôtels...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :