Le portage salarial, entre liberté et sécurité

 |   |  857  mots
(Crédits : DR)
Se lancer dans un projet sans en craindre de se sentir seul ou d'être dépassé par les démarches administratives ! Voici ce que propose le portage salarial. De plus en plus plébiscité par les freelances, le portage salarial est un formidable tremplin afin de démarrer une affaire ou de bénéficier d'un appui précieux.

Qu'est-ce que le portage salarial ?

Il s'agit d'un salariat qui a pour vocation de protéger le freelance tout en lui proposant une véritable liberté d'action. Le travailleur indépendant signe un contrat de travail avec une société de portage salarial. Il est alors reconnu comme salarié de l'entreprise. Pour autant, il conserve la liberté de fixer ses tarifs, de choisir ses clients et de mettre fin à certains contrats. Cette relation tripartite laisse une grande souplesse au travailleur.

La facturation et les démarches administratives sont réalisées par l'entreprise de portage salarial comme AD'Missions. Elle s'occupe de récupérer les sommes dues par la clientèle et de reverser les cotisations aux organismes sociaux collecteurs. L'entreprise prélève une commission commerciale et émet un bulletin de salaire à son salarié. Le salarié d'une entreprise de portage salarial cotise plus qu'un freelance, mais il pourra également prétendre à une pension de retraite plus intéressante, une mutuelle, et à tous les avantages du statut de salarié.

Qui peut prétendre travailler en portage salarial

Tout le monde ne peut pas conclure un contrat avec une entreprise de portage salarial. Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à visiter le site https://www.valor-portage.fr/. Vous y trouverez toutes les informations nécessaires afin de savoir si vous pouvez imaginer une candidature au portage salarial.

De manière générale, le portage salarial est réservé aux :

  • Micro-entrepreneurs et freelances,
  • Porteurs de projet,
  • Demandeurs d'emploi et aux jeunes diplômés,
  • Consultants et intervenants à l'international,
  • Seniors en préretraite ou retraite.

Toutefois, il existe une condition pour que l'on vous accorde un portage salarial. Votre activité doit être obligatoirement intellectuelle. Les travailleurs tels que spécialistes en peinture, les paysagistes ou petsitters ne pourront prétendre à ce portage salarial. Vous devez également être capable de trouver vos propres clients et être capable de signer des contrats réguliers. La société de portage ne vous fournira pas de nouveaux clients. C'est à vous de réaliser les démarches commerciales et de dénicher de nouveaux prospects. Il n'y a donc pas de lien de subordination avec la société de portage salarial.

Que propose une société de portage salarial ?

En vous engageant avec une société de portage, vous bénéficiez de nombreux services :

  • La réalisation de la facturation et des démarches administratives,
  • L'acquittement des cotisations sociales et des taxes,
  • La sécurité grâce à un contrat d'assurance de responsabilité civile professionnelle,
  • La possibilité de travailler en sécurité avec des pays étrangers,
  • La possibilité d'ouvrir un compte d'activité mensuel.

Le remboursement des frais professionnels

Contrairement à un micro-entrepreneur, vous avez la possibilité de vous faire rembourser certains frais non facturables. Il est important de faire la différence entre les frais facturables et non facturables. Les frais facturables sont directement demandés à votre client. Il s'agit de frais liés à une mission qui engendrent des déplacements, des frais d'hébergement ou de restauration. Il faut les négocier avec votre client avant le début de la mission et qu'ils apparaissent sur le contrat de prestation.

Concernant les frais de fonctionnement qui ne sont pas facturables, ils ne correspondent pas à une mission spécifique, mais sont liés à l'ensemble de l'activité. Il s'agit des frais inhérents à la prospection, à la création d'outils de communication ou encore à l'achat de matériel. Ces frais professionnels non facturables peuvent être remboursés au salarié à hauteur de 30 % du montant du salaire brut. Il sera demandé de présenter des pièces justificatives. Ces frais ne sont pas soumis à l'impôt sur le revenu ni aux cotisations sociales.

Les outils d'ingénierie salariale

En plus de vous libérer des démarches administratives et de vous offrir un filet de sécurité, l'entreprise de portage salarial offre aussi de nombreuses possibilités d'optimiser votre revenu grâce aux outils d'ingénierie salariale. Optez pour un Plan d'Epargne Entreprise (PEE). Il s'agit de constituer un portefeuille de valeurs mobilières complété par des versements de l'entreprise. Les sommes sont bloquées pendant 5 ans hormis pour certains cas particuliers comme un mariage, un divorce ou encore l'achat d'une résidence principale.

Cette épargne collective peut être complétée par le PERCO. C'est un Plan d'Epargne pour la Retraite Collectif. Les travailleurs indépendants le savent bien. Les retraites des freelances sont dérisoires. Pour faire face à cela, l'entreprise de portage salarial propose à ses salariés d'adhérer à ce PERCO. Cela n'est pas obligatoire, mais vivement conseillé afin de se constituer une épargne dédiée à la retraite. Le compte est bloqué durant toute la vie professionnelle et les sommes sont restituées sous forme de capital ou de rente. Enfin, vous pourrez également bénéficier des CESU préfinancés que vous utiliserez pour régler la garde de vos enfants ou encore des travaux paysagers à moindre frais.

Le portage salarial est de plus en plus attrayant pour les travailleurs indépendants qui apprécient la sécurité et la souplesse de ce système. Ils peuvent tester son projet sans aucun risque.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :