Le portage salarial, qu’est-ce que c’est  ?

 |   |  404  mots
(Crédits : DR)
Le portage salarial est un statut spécifique, et une alternative à la création d’entreprise pour les professionnels indépendants. Les travailleurs qui optent pour ce statut bénéficient des avantages du statut de salarié ainsi que de l’indépendance, sans les inconvénients.

Un professionnel « porté » est un salarié, qui signe un contrat de travail avec une société de portage salarial. Il profite alors d'une autonomie totale dans la recherche de missions, dans la négociation et la réalisation de ses différentes missions. La société de portage prélève une commission sur le chiffre d'affaires du salarié porté et lui verse un salaire basé sur le rendement de son activité.

Le fonctionnement du portage salarial

La société de portage gère deux types de contrats : le contrat de travail du salarié porté et la convention d'adhésion, qui désigne en réalité le contrat commercial qui lie la société au travailleur. C'est donc elle qui fixe le cadre de leur collaboration. Le salarié porté peut signer les devis et bons de commande avec les entreprises qui sollicitent ses services. Il peut aussi mettre en place des contrats de prestations, qui sont alors fournis par la société de portage. Il prospecte, négocie et réalise ses missions en totale autonomie. Or, il ne s'occupe pas des aspects administratifs de son travail et bénéficie des mêmes avantages que les salariés classiques : cotisations au chômage, cotisation retraite...

Le coût du portage salarial

La rémunération du salarié porté est calculée en fonction du chiffre d'affaires de ce dernier. Tous les mois, la société de portage s'acquitte des charges (prévoyance, retraite, URSSAF...) et lui verse alors son salaire. Elle lui remet également un bulletin de salaire, comme pour tout salarié. Ainsi, le salarié porté cotise et peut profiter de la même protection sociale que les salariés classiques. En règle générale, le salarié porté reçoit chaque mois un net à payer qui équivaut à 50 % de son chiffre d'affaires. En revanche, s'il a des frais, alors ce net à payer peut être plus élevé.

Quels sont les professionnels éligibles ?

La plupart des situations professionnelles peuvent convenir au portage salarial : individus en reconversion professionnelle, retraités, salariés, chômeurs, futurs créateurs d'entreprise, étudiants, indépendants, etc. En règle générale, ce statut se destine aux métiers de la prestation intellectuelle non réglementés. Formateurs, experts ou consultants sont les métiers les plus représentés en portage salarial. En revanche, les professions réglementées ne peuvent y avoir accès : médecins, notaires...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :