Location de voiture : que se passe-t-il en cas d’amende ?

 |  | 1015 mots
Lecture 5 min.
(Crédits : Pixabay)
Vous avez réalisé la location d’une voiture mais vous avez enfreint la loi durant la conduite ? Vous ne savez pas quels sont les risques que vous encourez comme il ne s’agit pas de votre propre voiture ? À travers cet article, nous envisageons tous les cas de figure et nous répondons à toutes vos questions, que vous soyez le propriétaire du véhicule de location, ou celui qui a loué le véhicule et enfreint la loi.

Que se passe-t-il en cas de contravention à la suite de votre location de voiture ?

Lorsque vous louez une voiture et que vous ne respectez pas le Code de la route, vous en être 100% responsable. Il est de votre devoir civique de rembourser le propriétaire de la location de voiture.

Les différents types de location

Sachez que sur le territoire français, il est possible de réaliser de la location de voiture entre professionnels, mais aussi entre particuliers. En effet, de nombreuses plateformes sont apparues sur le marché, afin que les foyers les plus modestes puissent profiter d'une voiture en toute occasion. Vous pouvez louer de manière hebdomadaire, mensuelle ou annuelle votre location de voiture. C'est aussi une bonne astuce pour trouver la marque et le modèle de voiture qui vous convient le mieux. Pour partir au meilleur prix, les offres de https://www.roadstr.fr sont à votre disposition.

La procédure

Lorsque vous avez enfreint la loi (non-respect d'un feu rouge, stationnement sur une zone interdite, excès de vitesse, etc.), le propriétaire de la location de voiture reçoit à l'adresse de sa carte grise, une contravention. Aux yeux de la loi cependant, le contrat de location de voiture établit que les infractions commises sont à la charge de celui qui a loué la voiture.

Entre autres, lorsque le propriétaire de la voiture ou l'agence de location reçoit votre contravention, ils l'envoient avec une copie du contrat de location à l'administration française. Ils se dédouanent ainsi de toute responsabilité et évitent des sanctions administratives futures. Dès lors que le conducteur signe le contrat de location, il prend la responsabilité de tous ses actes au volant.

Quels sont les risques encourus lors d'une amende pour une location de voiture ?

En cas d'une conduite qui entraîne un procès-verbal pour non-respect du Code de la Route, vous pouvez être redevable, selon la nature de votre infraction :

  • D'une contravention,
  • D'un retrait de vos points,
  • Dans les cas les plus graves, vous encourez l'immobilisation du véhicule et/ou d'une peine de prison.

N'oubliez pas que le permis de conduire français se constitue de 12 points. Si vous perdez l'ensemble de vos points, vous ne pouvez plus conduire et vous devez repasser votre permis de conduire. Pour éviter ce cas de figure, nous vous encourageons à prendre des stages de récupération de points de permis. Vous pouvez vous y inscrire via le site de l'ANTS.

Que faire en cas d'amende à l'étranger ?

Vous avez loué une voiture dans le cadre de vacances à l'étranger ? Ou pour un voyage professionnel ? Dans tous les cas, c'est le conducteur du la voiture louée qui est responsable de l'amende. La procédure est exactement la même qu'en France sauf que le loueur peut débiter la carte de crédit du client pour régler l'amende. Il est aussi possible que le responsable de l'amende la reçoit par voie postale. Il faut cependant dans ce dernier cas de figure que la France possède un accord bilatéral avec le pays étranger en question, afin que la transmission des données se fasse. Si vous réalisez la location de voiture sur le territoire européen, la transmission d'informations est immédiate.

Cas spécifique : l'Italie

Sachez que si tous les pays de l'UE respectent les mêmes règles en matière de circulation sur les territoires, l'Italie est une exception à la règle. Ce pays n'autorise des déplacements de certains véhicules que lors de certaines heures. C'est les Zones à Trafic Limité (ou Zona a traffico limitato). En cas de circulation pendant ces heures, les caméras de surveillance flashent et reportent l'incident. La police italienne fait généralement appel à une société de recouvrement.

Ces ZTL interdisent la circulation des voitures étrangères par exemple dans certains centres historiques de la ville. L'objectif est qu'un maximum de piétons emprunte ces rues et que seuls les riverains recourent à leur voiture. Ces ZTL sont clairement indiquées dans les rues concernées mais vérifiez votre trajet, ou demandez conseil à votre agence de location, pour ne pas avoir de mauvaise surprise.

Pouvez-vous contester une amende dans le cas d'une location de voiture ?

Tous les conducteurs ont pour obligation de payer leurs contraventions. Si ces dernières ne sont pas réglées, vous risquez une plus lourde amende, le retrait de votre permis de conduire, des sanctions pénales et des poursuites judiciaires dans les cas les plus graves. Cependant, il est possible de ne pas régler une amende dans plusieurs cas :

  • Vous n'étiez pas le conducteur au moment des faits

Si vous avez loué votre location de voiture à plusieurs, vérifiez que le nom de tous les conducteurs est bien inscrit et pris en charge par le contrat de location. Sinon, nous vous encourageons à ne pas laisser le volant à cette personne. Si vous décidez de dénoncer un conducteur secondaire non enregistré, vous pouvez encourir de graves sanctions.

Autre cas de figure : la location de voiture a été volée sur cette période et quand le contrat était à votre nom. Dans ce cas de figure, vous pouvez faire opposition à l'amende si vous pouvez prouver que ce n'était pas vous au volant. Dans le cas d'une agression, une plainte déposée au commissariat de police est possible. Vous pouvez demander aux autorités compétentes de trouver les images de vidéo surveillance. S'il est démontré que ce n'est pas vous, la contravention vous sera retirée.

Si vous constatez l'infraction mais que c'était bien vous au volant, vous risquez de perdre votre permis de conduire si on constate sur les images qu'il s'agit bien de vous.

  • Un cas plus rare : la force majeure

Si vous avez sciemment contourné le Code de la route pour votre sécurité, celle des autres usagers, pour porter secours à une personne, à cause d'un accouchement, etc. Vous avez tout à fait le droit de réaliser une demande écrite pour annuler votre amende.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :