Médias France, le (dernier) recours contre les GAFA ?

 |  | 494 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : DR)
L’agence spécialiste du brand content pour les PME, a fait le choix de remettre les médias nationaux aux centre de la communication digitale, contre les ogres américains Google et Facebook

La communication digitale balaie tout sur son passage

C'est un euphémisme de dire que les médias traditionnels (presse, publicité extérieure, TV, radio et cinéma) appartiennent au 20ème siècle. En 2019, sur un marché de la communication en France de 33 milliards d'euros, ces acteurs traditionnels ne représentent plus que 25% du total, contre plus de 60% il y a moins de 15 ans (Source : France PUB). Malgré une multiplication des canaux (arrivée de la TNT, lancement de nombreux titres de presse), les médias de masse du siècle dernier n'arrivent pas à empêcher la lente érosion de leurs revenus publicitaires.

En face, la communication digitale connaît une croissance fulgurante. Rien qu'en 2019, elle a crû de plus de 13%. Les dépenses sur internet représentent désormais 20% du marché de la communication français. Et avec la crise du coronavirus, tout semble indiquer que pour la première fois de l'histoire, les annonceurs dépenseront plus sur internet que dans les médias classiques en 2020.

A qui profite le crime

On pourrait arguer qu'il s'agit simplement d'un déplacement des dépenses de communication d'un support vers un autre. Car les médias traditionnels ont amorcé depuis le milieu des années 2000 un important virage vers le numérique. Mais en réalité, il n'y a que 2 bénéficiaires de ce grand chamboulement de marché : Google et Facebook. Alors que ces 2 géants n'existaient pas à la fin des années 90, ils représentent en 2019...70% du marché français de la communication digitale. Oui, 70%.

En pratique, cela signifie que sur près de 7 milliards d'euros dépensés sur internet en 2019, Google et Facebook s'en partagent 5 milliards. Et les premiers clients des GAFA sont les grands annonceurs. L'Oréal, Dior et Carrefour investissent aujourd'hui davantage sur Instagram, sur des influenceurs et en achat de mots clés que dans la presse magazine.

Remettre les médias au centre du jeu digital

Cette situation est très préoccupante sur le front de l'emploi car les GAFA n'emploient pas plus de quelques centaines de salariés en France, contre des dizaines de milliers pour les médias traditionnels. Face à ce constat, Médias France, cette agence de brand content nouvelle génération, a fait le choix de replacer les médias classiques au cœur de son développement.

En proposant des packages de brand content à destination de petits et moyens annonceurs, elle valorise la communication digitale sur des médias nationaux en s'appuyant sur un tissu de plus de 3 millions de TPE et PME en France. Avec une quinzaine de médias partenaires, Médias France a diffusé plus de 10 000 PME sur les site web de médias traditionnels depuis 2016. Permettant aux PME de bénéficier d'une visibilité optimale. Et aux médias français de grignoter des parts de marché au duopole californien. Des airs de d'irréductible village gaulois assiégés par Jules César Zuckerberg.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :