Quelles sont les mutuelles optiques préférées des Français ?

 |  | 596 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : DR)
Il existe de nombreuses mutuelles pour qui souhaite amortir ses dépenses dans le domaine de la santé et de l’optique en particulier. Apprenez-en plus ici.

Garanties optiques

Graphique montrant les principales garanties optiques choisies par les Français triés par catégories d'âge.

Vendredi 12 octobre se déroulait la Journée mondiale pour la vue. Il s'agit là d'une occasion pour les particuliers de s'intéresser à leurs troubles de la vue, mais aussi aux moyens de les corriger, et bien sûr, de s'intéresser au prix d'une telle correction.

En France, le prix moyen d'une monture de lunettes avec des verres simples dépasse les 300 €. Ce tarif double lorsqu'il s'agit de verres progressifs. Pourtant, il ne s'agit pas d'un produit de luxe, puisque dès la maternelle, 18% des enfants doivent déjà porter des lunettes. Ce chiffre évolue sur la période 20-46 ans, avec 46% des Français qui présenteraient une altération de la vision, nous relatait dans l'un de ses articles le Parisien. Enfin, 97% des Français de plus de 60 ans seraient concernés par les troubles de la vision.

C'est pourquoi il est important de s'intéresser à sa mutuelle optique assez tôt, pour ne pas être pris au dépourvu quand le besoin s'en fait sentir. Le site Le Comparateur Assurance a réalisé une étude portant sur les préférences des Français en matière de mutuelle optique. En la parcourant, une tendance se dégage : de nombreux Français souffrent de troubles de la vue sans même le savoir. Dans notre époque informatique, les personnes souffrants de trouble de la vue sont de plus en plus nombreuses, et c'est justement la mission de la Journée mondiale pour la vue que d'aider ces particuliers à prendre conscience de leur trouble.

Quelle que soit la mutuelle pour laquelle vous optez, vous pouvez compléter le remboursement obtenu avec une assurance complémentaire santé. Depuis le 1er janvier 2016, il est obligatoire de fournir une mutuelle à ses salariés dans le secteur privé. Pour découvrir un état des lieux sur les assurances complémentaire santé en entreprise en 2018, vous pouvez lire cet article.

Des chiffres qui mettent en lumière le problème des tarifs

L'étude évoquée plus haut organise les mutuelles optiques du niveau 1 au niveau 5 :

-      Au niveau 1, le particulier n'a pas besoin de remboursement optique, sa vue est en bon état ;

-      Aux niveaux 2 et 3, le particulier bénéficie, grâce à sa mutuelle, d'un remboursement partiel ou important pour des verres simples ;

-      Aux niveaux 4 et 5, il s'agit du remboursement partiel ou important pour des verres complexes et/ou progressifs.

Pour souligner comment les Français choisissent leur mutuelle, il faut regarder la différence entre les catégories socioprofessionnelles (CSP).

La majorité relative des étudiants (33%) serait bénéficiaire d'une mutuelle optique de niveau 2. À l'inverse, une majorité à 30,9% de cadres profiterait d'une mutuelle de niveau 5. L'âge n'est pas non plus mis en cause puisque la majorité des retraités, 27%, bénéficieraient comme les étudiants d'une mutuelle optique de niveau 2.

Pour appuyer ces chiffres, une étude comparative par âge se montre aussi révélatrice : 53% des 18-25 ans disposeraient d'une garantie optique de niveau 3, 4 ou 5 contre 72,3% des 50-65 ans. Passé l'étape des 65 ans, ce chiffre diminue à 62,3%, avec une baisse de plus de 9,6% des garanties optiques de niveau 5. À la lumière de ces chiffres, il est facile de déterminer que les Français prennent en majorité la meilleure mutuelle optique qu'ils peuvent se permettre financièrement, bien plus élevé évidemment chez les cadres que chez les étudiants. Les mutuelles optiques, trop chères en moyenne en France pour un besoin du domaine de la santé ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/10/2018 à 12:29 :
Donc si je comprends bien, l'étude réalisée a permis de démontrer que quand on en a les moyens, on choisit une mutuelle plus chère qui couvre mieux les frais d'optique...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :