Femmes du digital, vous avez jusqu'au 8 mars pour candidater aux Margaret

 |  | 419 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : DR)
Chaque année, dans le cadre de la Journée de la Femme Digitale, le Prix Margaret récompense deux lauréates; une intrapreneure et une entrepreneure engagées pour un monde plus juste et créatif.

Lorsque Delphine Remy-Boutang, co-fondatrice de La Journée de la Femme Digitale et fondatrice de l'agence the bureau, décide de créer le Prix Margaret, elle a une seule idée en tête : rendre hommage à Margaret Hamilton codeuse informaticienne de la NASA grâce à qui l'homme a fait le premier pas sur la Lune. Un hommage en guise de récompense pour les nouvelles générations, car les Margaret, à l'instar des César ou des Oscar,  mettent en lumière des parcours d'exception. Des parcours au féminin, bien sûr! Tout comme Margaret Hamilton a contribué à changer le monde dans les années 60, ces femmes sont choisies en fonction de leur capacité prospective et leur volonté d'agir pour un futur meilleur.

"Chaque lauréate du prix est telle une étoile qui vient s'ajouter à la constellation de femmes digitales, aux côtés de Margaret Hamilton : de nouveaux rôles modèles pour les jeunes générations, car on ne peut pas être ce qu'on n'a pas vu ", rappelle Delphine Remy-Boutang.

Les candidates ont jusqu'au 8 mars pour s'inscrire sur l'espace Margaret du site journeedelafemmedigitale.fr et déposer leur dossier dans l'une des catégories suivantes:

Catégorie Entrepreneure : cette catégorie s'adresse aux startuppeuses dont le prototype a été validé, ayant acquis leurs premiers utilisateurs et constitué une équipe complémentaire. Il s'agit de startups de moins de deux ans dont le chiffre d'affaires, les fonds propres, les levées de fonds et les dotations publiques sont inférieurs à 1.000.000 euros. La parité y est équilibrée au niveau des co-fondateurs et de l'équipe. Le projet doit utiliser les nouvelles technologies au service d'un monde meilleur.

Catégorie Intrapreneure : cette catégorie concerne les collaborateurs de grandes et moyennes entreprises ayant développé un projet en accord avec leur employeur, tout en restant salarié, pouvant mener à la création de nouvelles entreprises, mais aussi à d'autres activités et orientations novatrices, tels que le développement de nouveaux produits, services, technologies, techniques administratives, stratégies et postures.

Remise des prix le 17 avril par Marlène Schiappa

Moment fort de la Journée de la Femme Digitale, les lauréates retenues seront invitées à la remise des prix par Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, le 17 avril 2018 à La Maison de la Radio et recevront sur scène un trophée digital personnalisé sous forme de portrait video-art conçu par Judith Darmont, digital artiste interdisciplinaire.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/02/2018 à 11:25 :
Vous faites bien de le préciser, ce n'est pas un hommage à Magaret Thatcher, vaut mieux le mettre en avant dés le début de votre article comme vous le fait le nom de Thatcher étant un des noms les plus détestés de l'histoire, incroyable comme à sa mort les réseaux se sont enflammer à la pourrir.

Par ailleurs ce sont deux personnes aux antipodes l'une de l'autre, Hamilton étant une véritable travailleuse tandis que Thatcher une simple exécutante des marchés financiers, d'un côté le mérite de l'autre la servilité.
a écrit le 02/02/2018 à 11:25 :
Vous faites bien de le préciser, ce n'est pas un hommage à Magaret Thatcher, vaut mieux le mettre en avant dés le début de votre article comme vous le fait le nom de Thatcher étant un des noms les plus détestés de l'histoire, incroyable comme à sa mort les réseaux se sont enflammer à la pourrir.

Par ailleurs ce sont deux personnes aux antipodes l'une de l'autre, Hamilton étant une véritable travailleuse tandis que Thatcher une simple exécutante des marchés financiers, d'un côté le mérite de l'autre la servilité.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :