Bandeau Women For Future

Femmes et digital  : actions  !

 |   |  375  mots
(Crédits : DR)
Pour sa 6eme édition, la Journée de la Femme Digitale, dont La Tribune est partenaire, met un coup d’accélérateur et entend bien passer à l’action. Rendez-vous le 17 avril à la Maison de la Radio. Welcome #JFD18 !

Forte de ses précédentes éditions, et plus particulièrement celle de 2017 qui a réuni 10 000 participants à la Cité de la Mode et du Design et 3 millions d'internautes, la JFD18  se tourne résolument vers l'action en accueillant les nouveaux rôles modèles féminins de la Tech, avec comme seul mot d'ordre : agir !

Agir avec les plus grands, ceux qui sont engagés de longue date, mais aussi celles et ceux qui ont enfin pris conscience de l'importance majeure de la mixité dans le secteur du digital. Stéphane Pallez, Présidente-directrice générale du Groupe Française des Jeux, engagée de la première heure, sera la marraine de cette édition qui se déroulera toute la journée à la Maison de la Radio, en partenariat avec France Info. Parce qu'il est plus que jamais indispensable de rendre visible les femmes du digital et d'encourager les entrepreneurEs, la JFD a cœur de révéler les talents au féminin et les rôles modèles, ceux qui donnent l'exemple aux générations à venir.

« Le Temps de l'action », thème de cette 6eme édition invitera chacune et chacun à se montrer actrice et acteur ; à agir concrètement pour créer un monde meilleur grâce au digital. Une journée ponctuée de rendez-vous et temps forts autour de femmes et hommes du digital de tous les secteurs comme Microsoft, Orange, Cap Gemini, La Frenchtech, FDJ, Lenovo, La redoute, mais aussi des startups et toutes celles et ceux qui réfléchissent au monde de demain.

Mounir Majhoubi, secrétaire d'Etat au numérique et Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes, feront partie des invités d'honneur présents.

Point culminant de la JFD également : son prix emblématique, Les Margaret, créé en hommage à Margaret Hamilton, codeuse de la Nasa et pionnière de l'informatique moderne, grâce à qui l'Homme a marché sur La Lune. Objectif ? Révéler les femmes de l'ombre, celles qui nous inspirent et qui grâce aux nouvelles technologies contribuent à changer le monde. Ce trophée créé par l'artiste digitale Judith Darmont, récompense la femme digitale entrepreneure et la femme digitale intrapreneure de l'année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :